share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Art au XVIIe siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Art au XVIIe siècle

L'Art au XVIIe siècle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Art au XVIIe siècle"

L'art du XVIIe siècle s'inscrit dans la continuité du XVIe siècle, marqué par la Contre-Réforme, qui répondait à la Réforme initiée par Luther. A cet aspect religieux s'ajoutent d'autres éléments. L'exercice du pouvoir politique change : les régimes absolus essaiment en Europe. Un exemple éloquent des retombées de l'absolutisme sur l'art est Versailles, qui constitue l'apogée du classicisme. De plus, l'Europe est déchirée par la guerre de Trente ans (1618-1648) : l'économie de nombreux pays est touchée, et aggravée par les épidémies, notamment la peste. Ces données ne sont pas sans impact sur l'art. Si le XVIIe est le siècle d'or espagnol, dominé par la figure de Velázquez, c'est aussi celui du déclin du pays et de son empire ; si l'Italie continue d'impressionner, particulièrement avec le baroque, qui introduit avec force la scénographie dans l'art, le centre des arts se trouve progressivement déplacé en France ; si les Pays-Bas présentent une singulière production, de nouvelles puissances émergent - l'Angleterre, la Suède, Prague. C'est au filtre de ce contexte qu'il convient de lire l'art de cette période. Cet ouvrage est découpé en trois parties. " Les mots-clés ", tente de restituer les courants qui agitent le siècle. La nature morte prend un essor nouveau et les vanités sont plus que jamais au goût du jour. De la peinture de genre, que les hollandais affectionnent, émerge un nouveau regard, attaché au quotidien. Les conceptions esthétiques s'écartent des règles d'harmonie dictées par la Renaissance. Le travail sur la lumière, mené par des maîtres tels que Le Caravage, puis La Tour, Rembrandt ou Jordaens, est profondément novateur. Les politiques urbaines donnent lieu à des réalisations d'exception, accordant leur faveur aux places, fontaines et coupoles. On découvre dans la deuxième partie, " Les Lieux ", les villes et pays les plus importants, et l'oeuvre des architectes de l'époque. Enfin, " Les artistes " décline 58 biographies : Le Bernin, Bruegel l'Ancien, Hals, Le Brun, Poussin, Rembrandt, Van Dyck, ou Zurbaran décrivent chacun à sa manière ce siècle foisonnant. En fin d'ouvrage, deux index complètent la documentation.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 383  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.0cmx20.0cm
  • Poids : 821.0g
  • Editeur :   Hazan Paru le
  • Collection : Guide des arts
  • ISBN :  2754102574
  • EAN13 :  9782754102575
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

D'autres livres de Rosa Giorgi

Anges et démons

Les créatures spirituelles, leur nature, leur aspect, les lieux qu'elles habitent et leurs relations avec les hommes sont l'objet du parcours iconographique présenté dans ce volume. La première des six parties analyse les représentations de l'idée d'au-delà telle qu'elle s'est structurée à ...

Saints et symboles : Les clefs pour décrypter

Bien souvent, lorsqu'on se retrouve face à un tableau représentant une scène religieuse, on est bien en peine pour savoir exactement qui est ce personnage avec un lion à ses pieds ou pour distinguer sainte Marthe de sainte Catherine. Pourtant, en peinture et dans les objets d'art, la représenta...

Le petit livre des Saints

Les 500 principaux saints et saintes présentés jour par jour et mois par mois (calendrier officiel du Vatican et calendrier français). Pour chacun de ces personnages de l’Eglise, sont relatés sa vie et ses principales actions, réelles ou légendaires. Le cas échéant sont également indiqué...

Symboles et cultes de l'Eglise

Cet ouvrage se présente de la manière suivante : dans la marge, une " fiche signalétique " présente, pour chaque personnage abordé, les informations essentielles présentées selon un schéma immédiatement compréhensible. Avant le texte proprement dit, un chapeau résume la destinée historiq...

Voir tous les livres de Rosa Giorgi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'art du XVIIe siècle s'inscrit dans la continuité du XVIe siècle, marqué par la Contre-Réforme, qui répondait à la Réforme initiée par Luther. A cet aspect religieux s'ajoutent d'autres éléments. L'exercice du pouvoir politique change : les régimes absolus essaiment en Europe. Un exemple éloquent des retombées de l'absolutisme sur l'art est Versailles, qui constitue l'apogée du classicisme. De plus, l'Europe est déchirée par la guerre de Trente ans (1618-1648) : l'économie de nombreux pays est touchée, et aggravée par les épidémies, notamment la peste. Ces données ne sont pas sans impact sur l'art. Si le XVIIe est le siècle d'or espagnol, dominé par la figure de Velázquez, c'est aussi celui du déclin du pays et de son empire ; si l'Italie continue d'impressionner, particulièrement avec le baroque, qui introduit avec force la scénographie dans l'art, le centre des arts se trouve progressivement déplacé en France ; si les Pays-Bas présentent une singulière production, de nouvelles puissances émergent - l'Angleterre, la Suède, Prague. C'est au filtre de ce contexte qu'il convient de lire l'art de cette période. Cet ouvrage est découpé en trois parties. " Les mots-clés ", tente de restituer les courants qui agitent le siècle. La nature morte prend un essor nouveau et les vanités sont plus que jamais au goût du jour. De la peinture de genre, que les hollandais affectionnent, émerge un nouveau regard, attaché au quotidien. Les conceptions esthétiques s'écartent des règles d'harmonie dictées par la Renaissance. Le travail sur la lumière, mené par des maîtres tels que Le Caravage, puis La Tour, Rembrandt ou Jordaens, est profondément novateur. Les politiques urbaines donnent lieu à des réalisations d'exception, accordant leur faveur aux places, fontaines et coupoles. On découvre dans la deuxième partie, " Les Lieux ", les villes et pays les plus importants, et l'oeuvre des architectes de l'époque. Enfin, " Les artistes " décline 58 biographies : Le Bernin, Bruegel l'Ancien, Hals, Le Brun, Poussin, Rembrandt, Van Dyck, ou Zurbaran décrivent chacun à sa manière ce siècle foisonnant. En fin d'ouvrage, deux index complètent la documentation.