share_book
Envoyer cet article par e-mail

José Antonio : la Phalange espagnole et le national-syndicalisme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
José Antonio : la Phalange espagnole et le national-syndicalisme

José Antonio : la Phalange espagnole et le national-syndicalisme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "José Antonio : la Phalange espagnole et le national-syndicalisme"

Plus de soixante ans après son exécution, le fondateur de la Phalange et théoricien du national-syndicalisme, José Antonio Primo de Rivera, suscite toujours la haine ou la ferveur, la répulsion ou l admiration. Gangster, gouape aux allures de souteneur, homme de main du capital, fasciste arrogant, violent, dépourvu de toute qualité intellectuelle, selon certains, il est héros, martyr, modèle chrétien, paladin de la justice sociale, champion de la solidarité nationale, esprit privilégié parmi les plus prometteurs de l Europe contemporaine, pour d autres. Mais quel homme se cache-t-il donc derrière le masque de pierre que détracteurs et hagiographes ont plaqué sur son visage ? A partir d une masse considérable de faits, de documents et de témoignages, Arnaud Imatz apporte les réponses pondérées et argumentées de l historien rigoureux. Mais il a surtout le mérite de montrer l actualité de la pensée josé-antonienne et la cohérence de sa vision morale, politique et sociale. Républicain de raison, partisan d une démocratie moins formelle et plus participative, José-Antonio condamne à la fois la démocratie individualiste, paravent du régime ploutocratique et la démocratie collective, camouflage de la dictature socialo-marxiste. Il cherche à assurer la dignité de l homme dans le travail, à implanter une profonde justice sociale pour que le peuple puisse retourner à la suprématie du spirituel. Précurseur, il meurt pour avoir voulu trop tôt synthétiser les idées de droite et de gauche, concilier la Tradition et la Modernité. Cet ouvrage de référence a été mis à jour et augmenté pour tenir compte des travaux les plus récents. Il contient la bibliographie la plus complète jamais publiée sur ce sujet.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 600  pages
  • Dimensions :  5.4cmx15.6cmx21.4cm
  • Poids : 762.0g
  • Editeur :   Jean-Cyrille Godefroy 
  • ISBN :  2841911012
  • EAN13 :  9782841911011
  • Langue : Français

D'autres livres de Arnaud Imatz

La guerre d'Espagne revisitée

Cet ouvrage dépasse le romanesque, le mythe, la légende et les préjugés pour offrir une vision objective des faits. Aux manipulations et tergiversations si fréquentes, il était opportun de répondre par une vérité équitable et subtile. En historiens à l'esprit rigoureux et précis, Ricardo...

Voir tous les livres de Arnaud Imatz

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Plus de soixante ans après son exécution, le fondateur de la Phalange et théoricien du national-syndicalisme, José Antonio Primo de Rivera, suscite toujours la haine ou la ferveur, la répulsion ou l admiration. Gangster, gouape aux allures de souteneur, homme de main du capital, fasciste arrogant, violent, dépourvu de toute qualité intellectuelle, selon certains, il est héros, martyr, modèle chrétien, paladin de la justice sociale, champion de la solidarité nationale, esprit privilégié parmi les plus prometteurs de l Europe contemporaine, pour d autres. Mais quel homme se cache-t-il donc derrière le masque de pierre que détracteurs et hagiographes ont plaqué sur son visage ? A partir d une masse considérable de faits, de documents et de témoignages, Arnaud Imatz apporte les réponses pondérées et argumentées de l historien rigoureux. Mais il a surtout le mérite de montrer l actualité de la pensée josé-antonienne et la cohérence de sa vision morale, politique et sociale. Républicain de raison, partisan d une démocratie moins formelle et plus participative, José-Antonio condamne à la fois la démocratie individualiste, paravent du régime ploutocratique et la démocratie collective, camouflage de la dictature socialo-marxiste. Il cherche à assurer la dignité de l homme dans le travail, à implanter une profonde justice sociale pour que le peuple puisse retourner à la suprématie du spirituel. Précurseur, il meurt pour avoir voulu trop tôt synthétiser les idées de droite et de gauche, concilier la Tradition et la Modernité. Cet ouvrage de référence a été mis à jour et augmenté pour tenir compte des travaux les plus récents. Il contient la bibliographie la plus complète jamais publiée sur ce sujet.