share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Voyageur égoïste

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Voyageur égoïste

Le Voyageur égoïste

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Voyageur égoïste"

Jean Clair a un petit côté délicieusement réactionnaire, pêché mignon partagé par de nombreux esthètes. Une pointe d'ironie sur les malheurs de la vie moderne qu'il distille au fil des pages. Le voyageur égoïste porte bien son nom. Car c'est bien d'un voyage au travers des plaisirs minuscules de l'existence qu'il s'agit. D'une oeuvre à l'autre, Jean Clair traverse les cinq continents, cueillant au passage un trait, une réflexion, une émotion visuelle. C'est dans l'éclectisme que le directeur du musée Picasso exprime les pensées les plus profondes de son étrange roman de voyage. De la savonnette du grand hôtel surgit un monde de jouissance pour le solitaire, comme parfois des grandes oeuvres classiques peuvent émaner de réflexions intimes. Proche de Montaigne par l'esprit et la cohérence éclatée du propos, Jean Clair ponctue son récit d'escales esthétiques dans les grandes villes européennes. Et si, à certains moments, le roman s'approche de l'essai sur l'art ou - plus étonnant - s'émaille de réflexions sociologiques, le fil conducteur de l'oeuvre - et d'une vie ? - est bien le voyage comme émotion et comme curiosité à l'autre. Sans état d'âme ni froufrouterie poétique. Le style, souvent précieux, parfois lapidaire, révèle par sa diversité les aléas d'un grand esprit dont le récit de voyage pourrait se résumer ainsi : " Voyager : itératif du verbe voir. "--Chloé S.-- --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 253  pages
  • Dimensions :  1.8cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Petite Bibliothèque Payot
  • ISBN :  2228905763
  • EAN13 :  9782228905763
  • Classe Dewey :  914
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Clair

L'hiver de la culture

Promenade d'un amateur solitaire à travers l'art d'aujourd'hui, ses manifestations, ses expressions. Constat d'un paysage saccagé, festif et funèbre, vénal et mortifiant. ...

Dialogue avec les morts

« Ce jour où je revenais, soixante ans plus tard, quelqu'un, dans cette désolation, habitait toujoursla ferme où j'avais vécu, mais ne se montrait pas. Personne n'est sorti pour me demander quij'étais, ce que j'étais venu faire ni ce que je cherchais. Dans ce pays de bocage, [....]...

Voir tous les livres de Jean Clair

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jean Clair a un petit côté délicieusement réactionnaire, pêché mignon partagé par de nombreux esthètes. Une pointe d'ironie sur les malheurs de la vie moderne qu'il distille au fil des pages. Le voyageur égoïste porte bien son nom. Car c'est bien d'un voyage au travers des plaisirs minuscules de l'existence qu'il s'agit. D'une œuvre à l'autre, Jean Clair traverse les cinq continents, cueillant au passage un trait, une réflexion, une émotion visuelle. C'est dans l'éclectisme que le directeur du musée Picasso exprime les pensées les plus profondes de son étrange roman de voyage. De la savonnette du grand hôtel surgit un monde de jouissance pour le solitaire, comme parfois des grandes œuvres classiques peuvent émaner de réflexions intimes. Proche de Montaigne par l'esprit et la cohérence éclatée du propos, Jean Clair ponctue son récit d'escales esthétiques dans les grandes villes européennes. Et si, à certains moments, le roman s'approche de l'essai sur l'art ou - plus étonnant - s'émaille de réflexions sociologiques, le fil conducteur de l'œuvre - et d'une vie ? - est bien le voyage comme émotion et comme curiosité à l'autre. Sans état d'âme ni froufrouterie poétique. Le style, souvent précieux, parfois lapidaire, révèle par sa diversité les aléas d'un grand esprit dont le récit de voyage pourrait se résumer ainsi : " Voyager : itératif du verbe voir. "--Chloé S.-- --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.