share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'homme et sa psychose

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'homme et sa psychose

L'homme et sa psychose

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'homme et sa psychose"

    Cet ouvrage désormais classique a ouvert un nouveau champ thérapeutique et théorique. Tout comme dans "Structure familiale et psychose" et dans "L'Etre-là du schizophrène", la technique analytique qui y est exposée représente un élargissement du champ de la psychanalyse. Dans la psychose, il ne s'agit pas de chercher à interpréter de prime abord le refoulé, mais de trouver accès au domaine du psychiquement "non-représentable". C'est pourquoi Gisèle Pankow aborde le "non-représenté" par une dialectique de la structure de l'espace à partir des fonctions symbolisantes: elle parvient ainsi à lui donner figure, à le rendre représentable. Alors que dans la névrose, il s'agit de situer la relation d'objet et le métabolisme de la libido, le traitement analytique de la psychose choisit le principe de sécurité comme centre de gravité. Cisela Pankow présente ici le traitement, parfois dramatique, de douze malades qui retrouvent les limites de leur corps vécu. Au point de vue théorique, il est important de signaler que l'approche dialectique, qui vise les structures de l'image du corps, ne s'applique pas uniquement au malade psychotique, mais permet aussi d'atteindre et de guérir un délinquant ivrogne-présentant des zones de destruction limitées de son corps vécu-ou encore une maladie asthmatique.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 305  pages
    • Dimensions :  1.4cmx10.8cmx17.2cm
    • Poids : 222.3g
    • Editeur :   Editions Flammarion Paru le
    • Collection : Champs Essais
    • ISBN :  2081218925
    • EAN13 :  9782081218925
    • Classe Dewey :  616.89
    • Langue : Français

    D'autres livres de Gisela Pankow

    L'être-là du schizophrène : Contributions à la méthode de structuration dynamique dans les psychoses

    Les recherches de Gisela Pankow ont ouvert des perspectives décisives pour le traitement psychanalytique des psychoses et des formes de désorganisation psychique. Cet ouvrage rassemble les textes écrits au cours des trente années qu'elle a consacrées à la recherche théorique et thérapeutique...

    L'Etre-là du schizophrène

    Les recherches de Gisela Pankow ont ouvert des perspectives décisives pour le traitement psychanalytique des psychoses et des formes de désorganisation psychique. Cet ouvrage rassemble les textes écrits au cours des trente années qu'elle a consacrées à la recherche théorique et thérapeutique...

    Voir tous les livres de Gisela Pankow

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Cet ouvrage désormais classique a ouvert un nouveau champ thérapeutique et théorique. Tout comme dans "Structure familiale et psychose" et dans "L'Etre-là du schizophrène", la technique analytique qui y est exposée représente un élargissement du champ de la psychanalyse. Dans la psychose, il ne s'agit pas de chercher à interpréter de prime abord le refoulé, mais de trouver accès au domaine du psychiquement "non-représentable". C'est pourquoi Gisèle Pankow aborde le "non-représenté" par une dialectique de la structure de l'espace à partir des fonctions symbolisantes: elle parvient ainsi à lui donner figure, à le rendre représentable. Alors que dans la névrose, il s'agit de situer la relation d'objet et le métabolisme de la libido, le traitement analytique de la psychose choisit le principe de sécurité comme centre de gravité. Cisela Pankow présente ici le traitement, parfois dramatique, de douze malades qui retrouvent les limites de leur corps vécu. Au point de vue théorique, il est important de signaler que l'approche dialectique, qui vise les structures de l'image du corps, ne s'applique pas uniquement au malade psychotique, mais permet aussi d'atteindre et de guérir un délinquant ivrogne-présentant des zones de destruction limitées de son corps vécu-ou encore une maladie asthmatique.