share_book
Envoyer cet article par e-mail

Voyage en Postcolonie. Le Nouveau Monde franco-africain.

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Voyage en Postcolonie. Le Nouveau Monde franco-africain.

Voyage en Postcolonie. Le Nouveau Monde franco-africain.

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Voyage en Postcolonie. Le Nouveau Monde franco-africain."

Cinquante ans après les indépendances, que reste-t-il de la France en Afrique subsaharienne ? Plus précisément, qu'ont fait les Africains, depuis qu'ils sont libres de choisir, de ce que l'ancien colonisateur leur a apporté, du Code Napoléon à la baguette en passant par la langue française? Comment se situent-ils par rapport à la Françafrique, la queue de comète affairiste de "l'Etat franco-africain" bâti en 1960 sur les restes de l'Empire? Fort de l'idée que les "postcolonies" au sud du Sahara ont pris leur destin en main, et qu'elles sont désormais un Nouveau Monde pour la France en raison de l'héritage colonial en partage, Stephen Smith va à la rencontre d’Africains ordinaires et extraordinaires, de la Côte d’Ivoire à la Guinée, au Sénégal et au Mali, puis du Cameroun au Gabon en passant par le Congo, pour « voir, comprendre, se faire surprendre »… et pour nous affranchir enfin de ce que Flaubert écrivait du temps de l'Empire, et qui continue d'obérer le rapport de la France au continent noir, c'est-à-dire aussi à elle-même: "Colonies (nos): s'affliger quand on en parle". Portraits et paysages (urbains), discussions à bâtons rompus ou entretiens (avec le président ivoirien Gbagbo ou avec Baba Kourouma, un disciple de Robert Debré et intime de Sékou Touré), vie quotidienne et scènes kafkaïennes (dans l'antichambre du chef de l'Etat guinéen, le capitaine Camara, ou à un poste-frontière gabonais), expéditions délirantes dans le Congo-Océan bondé ou en moto-taxi dans la jungle, initiation au nouchi , le « français ivoirien » où chaque mot est un faux ami : s’il rapporte une expérience, le livre, surtout, nous emporte. Sur le modèle de Naipaul, Stephen Smith nous donne un récit de voyage extrêmement vif, plein d’humour et de détails savoureux, passionnant à tous égards. De l'Histoire et des histoires. Un retour sur le passé de l’Afrique anciennement française, une réflexion sur le présent et l’avenir des générations nouvelles. Un autre regard.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 336  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.0cmx20.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Grasset Paru le
  • Collection : Documents Français
  • ISBN :  2246759412
  • EAN13 :  9782246759416
  • Classe Dewey :  960
  • Langue : Français

D'autres livres de Stephen Smith

Atlas de l'Afrique

Quel est l'avenir de l'Afrique, ce continent dont la moitié de la population a moins de quinze ans et où la chasse aux matières premières, en particulier le pétrole, vient d'être spectaculairement relancée par la Chine ? Cet atlas répond aux nombreuses interrogations sur l'Afrique, avec [...

Négrologie

La moitié du continent africain est dévastée par des " guerres d'écorcheurs " ; l'autre vivote entre crise et corruption, tribalisme et anarchie. Émigration clandestine, fuite des cerveaux : les meilleurs partent. Dans nombre de pays, les fonctionnaires cumulent des mois, voire des années [...

Oufkir, an Destin Marocain

"Au Maroc, en dehors de l'imprécation officielle, personne ne veut s'exprimer au sujet d'Oufkir, sinon sous le sceau de la confidence". Mohamed Oufkir est un oublié de l'Histoire, mais cet oubli du peuple marocain et de ses dirigeants confine presque au tabou. Il faut savoir qu'Oufkir a été [...

Le Débat, N° 166, Septembre-oc :

Spécialiste de l'Afrique, ancien journaliste à Libération puis au Monde, Stephen Smith enseigne à l'université de Duke aux Etats-Unis. Il est notamment l'auteur de Négrologie : pourquoi l'Afrique meurt (Calmann-Lévy, 2003). Moulay Hicham ben Abdallah El Alaoui est cousin germain du roi du Mar...

Voir tous les livres de Stephen Smith

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cinquante ans après les indépendances, que reste-t-il de la France en Afrique subsaharienne ? Plus précisément, qu'ont fait les Africains, depuis qu'ils sont libres de choisir, de ce que l'ancien colonisateur leur a apporté, du Code Napoléon à la baguette en passant par la langue française? Comment se situent-ils par rapport à la Françafrique, la queue de comète affairiste de "l'Etat franco-africain" bâti en 1960 sur les restes de l'Empire? Fort de l'idée que les "postcolonies" au sud du Sahara ont pris leur destin en main, et qu'elles sont désormais un Nouveau Monde pour la France en raison de l'héritage colonial en partage, Stephen Smith va à la rencontre d’Africains ordinaires et extraordinaires, de la Côte d’Ivoire à la Guinée, au Sénégal et au Mali, puis du Cameroun au Gabon en passant par le Congo, pour « voir, comprendre, se faire surprendre »… et pour nous affranchir enfin de ce que Flaubert écrivait du temps de l'Empire, et qui continue d'obérer le rapport de la France au continent noir, c'est-à-dire aussi à elle-même: "Colonies (nos): s'affliger quand on en parle". Portraits et paysages (urbains), discussions à bâtons rompus ou entretiens (avec le président ivoirien Gbagbo ou avec Baba Kourouma, un disciple de Robert Debré et intime de Sékou Touré), vie quotidienne et scènes kafkaïennes (dans l'antichambre du chef de l'Etat guinéen, le capitaine Camara, ou à un poste-frontière gabonais), expéditions délirantes dans le Congo-Océan bondé ou en moto-taxi dans la jungle, initiation au nouchi , le « français ivoirien » où chaque mot est un faux ami : s’il rapporte une expérience, le livre, surtout, nous emporte. Sur le modèle de Naipaul, Stephen Smith nous donne un récit de voyage extrêmement vif, plein d’humour et de détails savoureux, passionnant à tous égards. De l'Histoire et des histoires. Un retour sur le passé de l’Afrique anciennement française, une réflexion sur le présent et l’avenir des générations nouvelles. Un autre regard.