share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Terre et les rêveries de la volonté : Essai sur l'imagination de la matière

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Terre et les rêveries de la volonté : Essai sur l'imagination de la matière

La Terre et les rêveries de la volonté : Essai sur l'imagination de la matière

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Terre et les rêveries de la volonté : Essai sur l'imagination de la matière"

« Je ne crois pas nécessaire de camper ici un portrait de Bachelard. Toute la presse s'en est chargée dans la dernière année de sa vie. Elle n'a rien laissé ignorer de cet homme trapu, râblé et d'une corpulence tout à fait 1900. (…). Tout le monde sait maintenant qu'il avait le visage même du philosophe, tel du moins que le rêve l'imagination populaire. On en a admiré la chevelure romantique et la barbe peu soucieuse du ciseau. Ses familiers, ses étudiants savent seuls qu'il avait l'accueil jovial, la parole vive et que son rire était toujours prêt à fuser aux bons mots — et même aux calembours, à ceux des autres comme aux siens — que la conversation faisait jaillir. Bachelard forçait la sympathie dès l'abord : il n'est pas si commun de voir un grand esprit sous l'apparence d'un homme simple et comme ordinaire. Il avait conquis la mienne dès notre première rencontre, un an après la publication de son Lautréamont. Je veux dire ici ma reconnaissance à Albert Béguin... C'est à lui que je suis redevable d'être l'éditeur de Bachelard ; de Bachelard de qui les quatre livres majeurs qu'il m'a donnés ont été la semence d'où est née la critique nouvelle. » - José Corti, Souvenirs désordonnés.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 384  pages
  • Dimensions :  3.0cmx12.4cmx18.0cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   José Corti Paru le
  • Collection : Les Massicotés, numéro 1
  • ISBN :  2714308236
  • EAN13 :  9782714308238
  • Classe Dewey :  155
  • Langue : Français

D'autres livres de Gaston Bachelard

L'intuition de l'instant

Le temps n'a pas d'autre réalité que celle de l'instant. Contrairement à la perception commune, l'expérience du temps n'est pas celle d'une durée continue et objective qui s'écoulerait indépendamment de nous. Au contraire, le temps n'est qu'une suite discontinue d'instants toujours neufs ...

Prix : 69 DH
L'eau et les rêves

C'est près de l'eau que J'ai le mieux compris que la rêverie est un univers en émanation, un souffle odorant qui sort des choses par l'intermédiaire d'un rêveur. Si je veux étudier la vie des images de l'eau, il me faut donc rendre leur rôle dominant à la rivière et aux sources de mon [....

Prix : 88 DH

L'air et les songes

Tous les êtres qui aiment la grande rêverie simplifiée, simplifiante, devant un ciel qui n'est rien autre chose que " le monde de transparence ", comprendront la vanité des " apparitions ". Pour eux, la " transparence " sera la plus réelle des apparences. Elle leur donnera une leçon intime ...

Prix : 94 DH
La formation de l'esprit scientifique

Afin de se prémunir contre le risque de devenir un jour savant, tout jeune chercheur devrait, à titre d'antidote, avoir lu ce classique de Gaston Bachelard. L'originalité de l'ouvrage consiste non seulement à dégager les conditions psychologiques propices à la formation de l'esprit [....]...

Voir tous les livres de Gaston Bachelard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« Je ne crois pas nécessaire de camper ici un portrait de Bachelard. Toute la presse s’en est chargée dans la dernière année de sa vie. Elle n’a rien laissé ignorer de cet homme trapu, râblé et d’une corpulence tout à fait 1900. (…). Tout le monde sait maintenant qu’il avait le visage même du philosophe, tel du moins que le rêve l’imagination populaire. On en a admiré la chevelure romantique et la barbe peu soucieuse du ciseau. Ses familiers, ses étudiants savent seuls qu’il avait l’accueil jovial, la parole vive et que son rire était toujours prêt à fuser aux bons mots — et même aux calembours, à ceux des autres comme aux siens — que la conversation faisait jaillir. Bachelard forçait la sympathie dès l’abord : il n’est pas si commun de voir un grand esprit sous l’apparence d’un homme simple et comme ordinaire. Il avait conquis la mienne dès notre première rencontre, un an après la publication de son Lautréamont. Je veux dire ici ma reconnaissance à Albert Béguin... C’est à lui que je suis redevable d’être l’éditeur de Bachelard ; de Bachelard de qui les quatre livres majeurs qu’il m’a donnés ont été la semence d’où est née la critique nouvelle. » - José Corti, Souvenirs désordonnés.