share_book
Envoyer cet article par e-mail

La décompression : (Des solutions après le krach)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La décompression : (Des solutions après le krach)

La décompression : (Des solutions après le krach)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La décompression : (Des solutions après le krach)"

La dette mondiale atteint des niveaux tels qu'il ne sera plus possible d'attendre edavantage pour y faire face. Les avertissements montent sans arrêt des marchés. des agences de notation. pour exprimer toujours la même exigence : remboursez ! Cela tombe bien ; l'autre compte à rebours celui du dérèglement climatique, nous oblige aussi à penser, à consommer différemment. Notre chance est peut-être de ne plus avoir le choix. Nous avons dix ans pour prendre les décisions engageant notre avenir et celui de la planète. Décennie cruciale où la finance, la technologie, le social, la mondialisation, la démographie doivent être intégrés dans un même raisonnement. S'il est certain aujourd'hui que nos enfants ne vivront pas comme leurs aînés, il n'est pas interdit d'espérer qu'ils vivront bien mais autrement. A condition d'inventer de nouveaux paradigmes, plus respectueux d'un équilibre social assuré par une redéfinition du travail, de la collectivité, et par la substitution du "bien public" à la notion de "profit" comme ligne de mire de nos sociétés démocratiques.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 493  pages
  • Dimensions :  3.8cmx15.2cmx23.0cm
  • Poids : 621.4g
  • Editeur :   Editions Anne Carrière Paru le
  • ISBN :  2843376106
  • EAN13 :  9782843376108
  • Classe Dewey :  844
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Dessertine

Le monde s'en va-t-en guerre ne sait quand reviendra

Après le succès de Ceci n'est pas une crise (juste la fin d'un monde), Philippe Dessertine poursuit son entreprise de décryptage et s'attaque à l'un des sujets les plus tabous, habituellement réservé aux cénacles de la politique et de la finance internationale : le risque de guerre. C'est ...

Ceci n'est pas une crise

" C'est entendu, cette crise est financière ! Pour en sortir, il suffit de ramener les banquiers malfrats dans le droit chemin et de relancer l'économie réelle. Cela prendra du temps, mais la politique assainira la finance et le capitalisme sera sauvé." Et si ce n'était pas vrai 1' Si nous [...

Comptabilité (+ Collection Gestion appliquée)

Voici une synthèse opérationnelle sur la comptabilité destinée à des étudiants devant acquérir une compétence générale en gestion. L'ouvrage permet d'aborder les concepts et les méthodes de la discipline à travers l'étude d'une entreprise cotée au second marché. Les auteurs évitent a...

Voir tous les livres de Philippe Dessertine

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La dette mondiale atteint des niveaux tels qu'il ne sera plus possible d'attendre edavantage pour y faire face. Les avertissements montent sans arrêt des marchés. des agences de notation. pour exprimer toujours la même exigence : remboursez ! Cela tombe bien ; l'autre compte à rebours celui du dérèglement climatique, nous oblige aussi à penser, à consommer différemment. Notre chance est peut-être de ne plus avoir le choix. Nous avons dix ans pour prendre les décisions engageant notre avenir et celui de la planète. Décennie cruciale où la finance, la technologie, le social, la mondialisation, la démographie doivent être intégrés dans un même raisonnement. S'il est certain aujourd'hui que nos enfants ne vivront pas comme leurs aînés, il n'est pas interdit d'espérer qu'ils vivront bien mais autrement. A condition d'inventer de nouveaux paradigmes, plus respectueux d'un équilibre social assuré par une redéfinition du travail, de la collectivité, et par la substitution du "bien public" à la notion de "profit" comme ligne de mire de nos sociétés démocratiques.