share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les spectateurs du temps : Pour une sociologie de la réception du cinéma

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les spectateurs du temps : Pour une sociologie de la réception du cinéma

Les spectateurs du temps : Pour une sociologie de la réception du cinéma

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les spectateurs du temps : Pour une sociologie de la réception du cinéma"

La sociologie de la réception essaie de tirer toutes les conséquences du fait - souvent rappelé et plus rarement exploré - que les oeuvres picturales, musicales " ou cinématographiques " comme les oeuvres littéraires n'existent et ne durent que par l'activité interprétative de leurs publics respectifs. Cette citation rappelée par Emmanuel Ethis nous propose un programme ambitieux de recherche sur la réception des oeuvres d'art. [...] Ce dernier insiste, dans sa recherche, sur l'importance de la notion de temps, terme qu'il faut mettre au pluriel tant dans la vie sociale s'entrecroise sans se confondre une multitude d'appréhensions des temps : celui de la vie, du travail, de la souffrance et de la joie, et dans les activités artistiques celui de la rencontre avec l'oeuvre, et avec le temps qui y est inscrit, précédé par le temps de l'attente de l'oeuvre et suivi par celui de son inscription dans la mémoire. [...] L'histoire n'a pas d'autre vitesse, en effet, que celle que notre mémoire est capable de lui donner. [...] Cette réflexion sur le temps montre l'importance que cette question a dans l'analyse de la réception et c'est une des originalités fortes de ce travail que d'avoir abordé cette question à partir de cette entrée inhabituelle et pourtant féconde et heuristique [...]. L'ouvrage d'Emmanuel Ethis nous propose ici sur la base d'une enquête exemplaire non seulement un apport de connaissances nouvelles sur les rapports des spectateurs aux films, mais aussi une méthode d'investigation nouvelle et originale. Bruno PÉQUIGNOT

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 326  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.6cmx20.8cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Logiques sociales
  • ISBN :  2296000118
  • EAN13 :  9782296000117
  • Classe Dewey :  791
  • Langue : Français

D'autres livres de Emmanuel Ethis

Sociologie du cinéma et de ses publics

Le cinéma s'est imposé comme la pratique culturelle la mieux partagée, au point d'investir nos vies : c'est aux films, aux acteurs, aux histoires humaines contées que nous faisons le plus communément référence pour exprimer une part de nous-même. Qu'est-ce qui a permis au cinéma [....]...

Sociologie du cinéma et de ses publics

Le cinéma s'est imposé comme la pratique culturelle la mieux partagée, en termes de fréquentation, d'audience ou d'influence. Mieux, il a investi nos vies : c'est aux films, aux acteurs, aux histoires humaines contées que nous faisons le plus communément référence pour exprimer une part de n...

Voir tous les livres de Emmanuel Ethis

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

La sociologie de la réception essaie de tirer toutes les conséquences du fait - souvent rappelé et plus rarement exploré - que les oeuvres picturales, musicales " ou cinématographiques " comme les oeuvres littéraires n'existent et ne durent que par l'activité interprétative de leurs publics respectifs. Cette citation rappelée par Emmanuel Ethis nous propose un programme ambitieux de recherche sur la réception des oeuvres d'art. [...] Ce dernier insiste, dans sa recherche, sur l'importance de la notion de temps, terme qu'il faut mettre au pluriel tant dans la vie sociale s'entrecroise sans se confondre une multitude d'appréhensions des temps : celui de la vie, du travail, de la souffrance et de la joie, et dans les activités artistiques celui de la rencontre avec l'oeuvre, et avec le temps qui y est inscrit, précédé par le temps de l'attente de l'oeuvre et suivi par celui de son inscription dans la mémoire. [...] L'histoire n'a pas d'autre vitesse, en effet, que celle que notre mémoire est capable de lui donner. [...] Cette réflexion sur le temps montre l'importance que cette question a dans l'analyse de la réception et c'est une des originalités fortes de ce travail que d'avoir abordé cette question à partir de cette entrée inhabituelle et pourtant féconde et heuristique [...]. L'ouvrage d'Emmanuel Ethis nous propose ici sur la base d'une enquête exemplaire non seulement un apport de connaissances nouvelles sur les rapports des spectateurs aux films, mais aussi une méthode d'investigation nouvelle et originale. Bruno PÉQUIGNOT