share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Surdoués dans la réalité scolaire : L'enfance de la pensée créatrice à l'épreuve

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Surdoués dans la réalité scolaire : L'enfance de la pensée créatrice à l'épreuve

Les Surdoués dans la réalité scolaire : L'enfance de la pensée créatrice à l'épreuve

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Surdoués dans la réalité scolaire : L'enfance de la pensée créatrice à l'épreuve"

Protéger le fonctionnement et le développement de l'enfant surdoué, et prévenir la perte des talents sont un seul et même problème. L'enfant surdoué n'est pas une addition de caractéristiques, mais un être biopsychosocial dont le fonctionnement/développement repose sur l'enfance de la pensée créatrice : cette enfance n'est pas ce qu'on appelle créativité chez le surdoué, mais la pensée créatrice proprement dite, à son enfance. Ce qui signifie que l'autonomie des quatre traits (autonomie doublement anticonformiste, forte, précoce et minoritaire) et le processus créatif propres au créateur sont également propres à l'enfant surdoué, mais qu'ils sont dans leur enfance. Des conditions défavorables à cette enfance causent à la fois sa disparition et la perturbation du fonctionnement du surdoué. La nature conformiste et uniformisante de la réalité scolaire contrarie fortement le fonctionnement des surdoués et empêche leur développement en talents, en esprits innovatifs, créatifs : Ainsi le social de la réalité scolaire impose-t-il au surdoué - diversement dépendant de ce social - des informations cognitives, affectives et sociales scolaires étrangères à son soi, et menace-t-il son fonctionnement/développement biopsychosocial. Quand cette imposition est précoce, intense, fréquente et durable, la perturbation du fonctionnement/développement du surdoué sera inévitable et la perte des talents constituera une réalité. Faisant alors de la question des surdoués une question éthique, sociale, politique et même juridique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.4cmx21.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • ISBN :  2296055125
  • EAN13 :  9782296055124
  • Classe Dewey :  155.455
  • Langue : Français

D'autres livres de Pélagie Papoutsaki

Enfant surdoué, Adulte créateur ?

L'auteur rejette ici les conceptions descriptives ou déterministes du surdouement et montre comment la réponse sur la question " Enfant surdoué, Adulte créateur ? " peut être affirmative et comment le conformisme social peut la rendre négative. Ce qui fait la différence entre [....]...

Voir tous les livres de Pélagie Papoutsaki

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Protéger le fonctionnement et le développement de l'enfant surdoué, et prévenir la perte des talents sont un seul et même problème. L'enfant surdoué n'est pas une addition de caractéristiques, mais un être biopsychosocial dont le fonctionnement/développement repose sur l'enfance de la pensée créatrice : cette enfance n'est pas ce qu'on appelle créativité chez le surdoué, mais la pensée créatrice proprement dite, à son enfance. Ce qui signifie que l'autonomie des quatre traits (autonomie doublement anticonformiste, forte, précoce et minoritaire) et le processus créatif propres au créateur sont également propres à l'enfant surdoué, mais qu'ils sont dans leur enfance. Des conditions défavorables à cette enfance causent à la fois sa disparition et la perturbation du fonctionnement du surdoué. La nature conformiste et uniformisante de la réalité scolaire contrarie fortement le fonctionnement des surdoués et empêche leur développement en talents, en esprits innovatifs, créatifs : Ainsi le social de la réalité scolaire impose-t-il au surdoué - diversement dépendant de ce social - des informations cognitives, affectives et sociales scolaires étrangères à son soi, et menace-t-il son fonctionnement/développement biopsychosocial. Quand cette imposition est précoce, intense, fréquente et durable, la perturbation du fonctionnement/développement du surdoué sera inévitable et la perte des talents constituera une réalité. Faisant alors de la question des surdoués une question éthique, sociale, politique et même juridique.