share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tribulations d'un Stradivarius en Amérique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tribulations d'un Stradivarius en Amérique

Tribulations d'un Stradivarius en Amérique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Tribulations d'un Stradivarius en Amérique"

Le 28 février 1936, le soliste Bronislaw Huberman donne un concert au Carnegie Hall de New York. Des deux violons qu'il a emportés, un stradivarius et un guarnerius, il choisit ce dernier. Quand il sort de scène, le stradivarius s'est volatilisé et ne refera pas surface avant de nombreuses années. L'histoire de l'instrument disparu avait commencé par une nuit d'hiver 1706, dans une vallée des Alpes italiennes, quand un bûcheron choisit l'épicéa qu'il allait abattre en cette lune noire de janvier. De sa conception par le maître luthier Stradivari jusqu'aux rebondissements rocambolesques et véridiques qui suivirent l'enlèvement, Frédéric Chaudière raconte l'existence mouvementée d'un violon trop convoité sur un rythme de roman-feuilleton : durant trois siècles, en effet, le stradivarius cristallise et déchaîne les passions des artisans, des musiciens, des mélomanes, des amoureux de l'art, du profit et de la gloire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 291  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx17.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : Babel
  • ISBN :  2742775900
  • EAN13 :  9782742775903
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Frederic Chaudiere

Tribulations d'un stradivarius en Amérique

Lors d'une soirée dans un club, le jazzman, copieusement aviné, a d'étranges pratiques. L'ennui et la vacuité de son esprit sont tels qu'il se livre inconsciemment à une catharsis aux frais du stradivarius. Affalé dans un fauteuil, il dépose les cendres de sa cigarette dans le violon. Il les ...

Voir tous les livres de Frederic Chaudiere

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 28 février 1936, le soliste Bronislaw Huberman donne un concert au Carnegie Hall de New York. Des deux violons qu'il a emportés, un stradivarius et un guarnerius, il choisit ce dernier. Quand il sort de scène, le stradivarius s'est volatilisé et ne refera pas surface avant de nombreuses années. L'histoire de l'instrument disparu avait commencé par une nuit d'hiver 1706, dans une vallée des Alpes italiennes, quand un bûcheron choisit l'épicéa qu'il allait abattre en cette lune noire de janvier. De sa conception par le maître luthier Stradivari jusqu'aux rebondissements rocambolesques et véridiques qui suivirent l'enlèvement, Frédéric Chaudière raconte l'existence mouvementée d'un violon trop convoité sur un rythme de roman-feuilleton : durant trois siècles, en effet, le stradivarius cristallise et déchaîne les passions des artisans, des musiciens, des mélomanes, des amoureux de l'art, du profit et de la gloire.