share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Entreprise responsable : Sociale, éthique, verte... et bénéficiaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Entreprise responsable : Sociale, éthique, verte... et bénéficiaire

L'Entreprise responsable : Sociale, éthique, verte... et bénéficiaire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Entreprise responsable : Sociale, éthique, verte... et bénéficiaire"

L'entreprise a-t-elle un rôle à jouer dans le développement durable ? Ou doit-elle se concentrer sur ses fonctions initiales - la production et le profit -, et laisser les Etats et les ONG gérer le bien commun... tout en continuant tranquillement à polluer la planète et à accentuer la fracture Nord-Sud ? De nombreuses entreprises, en France, en Europe et dans le monde, se sont engagées dans une démarche de responsabilité sociale (RSE) et imposent, tout au long de la chaîne de production, des critères sociaux, environnementaux, économiques et éthiques (travail des enfants, santé des salariés, aide au développement local, etc.). Mais la RSE n'est pas un choix optionnel, et les entreprises ne se découvrent pas " responsables " par charité. Elles y sont contraintes par les réglementations publiques et la pression de l'opinion. Elles s'y engagent également dans un intérêt bien compris en se forgeant une image écologiquement et socialement correcte, elles anticipent la contestation et s'ouvrent de nouveaux marchés. Le changement climatique, les besoins croissants d'énergie, les catastrophes industrielles et les délocalisations galopantes rendent urgent un changement de comportement de tous les acteurs économiques, En misant sur des technologies de rupture, en impliquant davantage entreprises, consommateurs, investisseurs, Etats, ONG et syndicats, le pire peut être évité, En ce sens, les entreprises sont à la fois parties du problème et parties de la solution d'une croissance " soutenable ", plus sociale et plus " verte ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 120  pages
  • Dimensions :  0.8cmx12.4cmx18.8cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Editions Du Félin Paru le
  • Collection : Echéances
  • ISBN :  2866456173
  • EAN13 :  9782866456177
  • Classe Dewey :  338.9
  • Langue : Français

D'autres livres de Cécile Jolly

Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l'horizon 2030

Quels seront à l horizon 2030 les ressorts de la croissance ? Quels seront les secteurs d activité ou en déclin ? Les trois scénarios proposés ici synthétisent la transformation des conditions économiques et la capacité de rebond des différents secteurs. Le scénario cible, volontariste, en...

Voir tous les livres de Cécile Jolly

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'entreprise a-t-elle un rôle à jouer dans le développement durable ? Ou doit-elle se concentrer sur ses fonctions initiales - la production et le profit -, et laisser les Etats et les ONG gérer le bien commun... tout en continuant tranquillement à polluer la planète et à accentuer la fracture Nord-Sud ? De nombreuses entreprises, en France, en Europe et dans le monde, se sont engagées dans une démarche de responsabilité sociale (RSE) et imposent, tout au long de la chaîne de production, des critères sociaux, environnementaux, économiques et éthiques (travail des enfants, santé des salariés, aide au développement local, etc.). Mais la RSE n'est pas un choix optionnel, et les entreprises ne se découvrent pas " responsables " par charité. Elles y sont contraintes par les réglementations publiques et la pression de l'opinion. Elles s'y engagent également dans un intérêt bien compris en se forgeant une image écologiquement et socialement correcte, elles anticipent la contestation et s'ouvrent de nouveaux marchés. Le changement climatique, les besoins croissants d'énergie, les catastrophes industrielles et les délocalisations galopantes rendent urgent un changement de comportement de tous les acteurs économiques, En misant sur des technologies de rupture, en impliquant davantage entreprises, consommateurs, investisseurs, Etats, ONG et syndicats, le pire peut être évité, En ce sens, les entreprises sont à la fois parties du problème et parties de la solution d'une croissance " soutenable ", plus sociale et plus " verte ".