share_book
Envoyer cet article par e-mail

Médiations, institutions et loi dans la classe : Pratiques de pédagogie institutionnelle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Médiations, institutions et loi dans la classe : Pratiques de pédagogie institutionnelle

Médiations, institutions et loi dans la classe : Pratiques de pédagogie institutionnelle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Médiations, institutions et loi dans la classe : Pratiques de pédagogie institutionnelle"

Pour qui regarde d'un peu près le fonctionnement des écoles, collèges et lycées de banlieue, mais aussi de nombreux établissements scolaires où tout, apparemment, fonctionne bien, il est clair que le problème prioritaire est aujourd'hui celui de la socialisation des élèves. Cette question constitue, maintenant, un préalable à tout apprentissage et, à l'ignorer, on risque de laisser l'Ecole développer une fonction que personne ne lui avait imaginée jusqu'ici : celle de contribuer à la genèse de la délinquance. Il reste à comprendre que cette socialisation ne saurait résulter d'une tentative de moralisation ou de normalisation. Ce n'est plus à l'aide d'une discipline rigide ou de sanctions traditionnelles qu'il sera possible de venir à bout de l'"anarchie" de ces "irréguliers", jadis évoqués par Durkheim, et qui risquent de devenir, en ces temps agités, des irréductibles. Dans une société qui ne propose plus à sa jeunesse que des images factices, au moment où la fonction éducative est passée, en partie de la famille à l'école, la véritable éducation suppose bien "une mise en pratique de la loi", laquelle s'opère à travers l'articulation de dispositifs de médiation, de réseaux d'échange et de partage, d'où puisse advenir que la parole se délivre, que le sujet fasciné se réveille. C'est à travers une trentaine de courtes monographies rédigées par des enseignants que Francis Imbert s'attache, dans cet ouvrage, à montrer comment on peut, très concrètement, dans une classe, faire travailler la loi à partir de la mise en place de médiations. Dans le droit fil de la "Pédagogie Institutionnelle", il s'attache à donner les moyens nécessaires aux enseignants pour que leur face-à-face quotidien avec les élèves soit autre chose qu'un rapport de forces qui dégénère en violence réciproque. Un ouvrage absolument essentiel pour ceux qui croient encore à l'éducation et ne se résignent pas à laisser leurs classes devenir des champs clos d'affrontements personnels qui pourraient bien engendrer, un jour, de terribles violences sociales.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 131  pages
  • Dimensions :  1.0cmx15.6cmx23.6cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Esf Editeur Paru le
  • Collection : Pedagogies/recherche
  • ISBN :  2710118882
  • EAN13 :  9782710118886
  • Classe Dewey :  370
  • Langue : Français

D'autres livres de Francis Imbert

L'inconscient dans la classe : Transferts et contre-transferts

Les pratiques pédagogiques se réclament souvent de la rationalité et espèrent ainsi faire la clarté sur ce qui se passe dans la classe à l'aide d'outils strictement didactiques et de méthodes capables de prescrire ce qui va " marcher à coup sûr ". Un pas de plus et on affirme que tout, en e...

Vocabulaire pour la pédagogie institutionnelle

Dans un texte de 1983 Fernand Oury relevait :" Des règlements stupides tenaient lieu de loi : plus rien, la jungle. Les écoliers étaient serrés, tenus, contenus ; les voici libérés, abandonnés, paumés [...] Après la prison, le désert. Plus de repères, de limites reconnues et pas davantage...

Voir tous les livres de Francis Imbert

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pour qui regarde d'un peu près le fonctionnement des écoles, collèges et lycées de banlieue, mais aussi de nombreux établissements scolaires où tout, apparemment, fonctionne bien, il est clair que le problème prioritaire est aujourd'hui celui de la socialisation des élèves. Cette question constitue, maintenant, un préalable à tout apprentissage et, à l'ignorer, on risque de laisser l'Ecole développer une fonction que personne ne lui avait imaginée jusqu'ici : celle de contribuer à la genèse de la délinquance. Il reste à comprendre que cette socialisation ne saurait résulter d'une tentative de moralisation ou de normalisation. Ce n'est plus à l'aide d'une discipline rigide ou de sanctions traditionnelles qu'il sera possible de venir à bout de l'"anarchie" de ces "irréguliers", jadis évoqués par Durkheim, et qui risquent de devenir, en ces temps agités, des irréductibles. Dans une société qui ne propose plus à sa jeunesse que des images factices, au moment où la fonction éducative est passée, en partie de la famille à l'école, la véritable éducation suppose bien "une mise en pratique de la loi", laquelle s'opère à travers l'articulation de dispositifs de médiation, de réseaux d'échange et de partage, d'où puisse advenir que la parole se délivre, que le sujet fasciné se réveille. C'est à travers une trentaine de courtes monographies rédigées par des enseignants que Francis Imbert s'attache, dans cet ouvrage, à montrer comment on peut, très concrètement, dans une classe, faire travailler la loi à partir de la mise en place de médiations. Dans le droit fil de la "Pédagogie Institutionnelle", il s'attache à donner les moyens nécessaires aux enseignants pour que leur face-à-face quotidien avec les élèves soit autre chose qu'un rapport de forces qui dégénère en violence réciproque. Un ouvrage absolument essentiel pour ceux qui croient encore à l'éducation et ne se résignent pas à laisser leurs classes devenir des champs clos d'affrontements personnels qui pourraient bien engendrer, un jour, de terribles violences sociales.