share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'inconscient dans la classe : Transferts et contre-transferts

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'inconscient dans la classe : Transferts et contre-transferts

L'inconscient dans la classe : Transferts et contre-transferts

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'inconscient dans la classe : Transferts et contre-transferts"

Les pratiques pédagogiques se réclament souvent de la rationalité et espèrent ainsi faire la clarté sur ce qui se passe dans la classe à l'aide d'outils strictement didactiques et de méthodes capables de prescrire ce qui va " marcher à coup sûr ". Un pas de plus et on affirme que tout, en elles, doit tendre au statut de la science. En réalité, les pratiques pédagogiques, à l'instar des pratiques thérapeutiques ou politiques, mobilisent des forces qui sont irréductibles à toute approche rationnelle et que l'enseignant doit reconnaître pour ne pas être emporté par elles à son insu. Un constat déjà effectué par Fernand Oury et Aïda Vasquez, les pionniers de la pédagogie institutionnelle : " Reconnu ou nié, l'inconscient est dans la classe et parle. Mieux vaut l'entendre que le subir ". De cet inconscient, les auteurs se proposent de repérer les effets dans le jeu des transferts et des contre-transferts que mobilise la relation pédagogique. Une trentaine de courtes monographies tente d'éclairer ces répétitions transférentielles, sources de tensions et de souffrance pour les enseignants comme pour les enfants. Mais ces situations sont aussi des occasions d'ouverture et de (re)naissance qu'il faut apprendre à reconnaître et à saisir. Car l'oubli de l'inconscient laisse les enseignants, pour paraphraser une formule de Freud, dans la situation de " gens équipés pour une expédition polaire avec des vêtements d'été et des cartes de lacs italiens ". Il s'agit donc de leur fournir quelques pièces d'équipement nécessaires à l'accomplissement de leur tâche. Car, il ne faut pas s'y tromper : la situation pédagogique est un véritable " accélérateur d'inconscient ". Sa confrontation à l'enfant tend à faire " revenir " chez le maître sa propre enfance, avec ses différentes figures parentales, ses angoisses et ses révoltes, ses passions et ses haines. Autant de rencontres dont la méconnaissance peut entraîner de dangereux emballements. À travers monographies et analyses, les auteurs visent à préparer tout éducateur à pouvoir répondre au souhait de Freud : démêler le présent du passé, afin d'ouvrir le présent à de nouveaux commencements.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 209  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.6cmx25.0cm
  • Poids : 1378.9g
  • Editeur :   Esf Editeur Paru le
  • Collection : Pedagogies/recherche
  • ISBN :  2710117436
  • EAN13 :  9782710117438
  • Classe Dewey :  370.15
  • Langue : Français

D'autres livres de Francis Imbert

Médiations, institutions et loi dans la classe : Pratiques de pédagogie institutionnelle

Pour qui regarde d'un peu près le fonctionnement des écoles, collèges et lycées de banlieue, mais aussi de nombreux établissements scolaires où tout, apparemment, fonctionne bien, il est clair que le problème prioritaire est aujourd'hui celui de la socialisation des élèves. Cette question c...

Vocabulaire pour la pédagogie institutionnelle

Dans un texte de 1983 Fernand Oury relevait :" Des règlements stupides tenaient lieu de loi : plus rien, la jungle. Les écoliers étaient serrés, tenus, contenus ; les voici libérés, abandonnés, paumés [...] Après la prison, le désert. Plus de repères, de limites reconnues et pas davantage...

Voir tous les livres de Francis Imbert

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les pratiques pédagogiques se réclament souvent de la rationalité et espèrent ainsi faire la clarté sur ce qui se passe dans la classe à l'aide d'outils strictement didactiques et de méthodes capables de prescrire ce qui va " marcher à coup sûr ". Un pas de plus et on affirme que tout, en elles, doit tendre au statut de la science. En réalité, les pratiques pédagogiques, à l'instar des pratiques thérapeutiques ou politiques, mobilisent des forces qui sont irréductibles à toute approche rationnelle et que l'enseignant doit reconnaître pour ne pas être emporté par elles à son insu. Un constat déjà effectué par Fernand Oury et Aïda Vasquez, les pionniers de la pédagogie institutionnelle : " Reconnu ou nié, l'inconscient est dans la classe et parle. Mieux vaut l'entendre que le subir ". De cet inconscient, les auteurs se proposent de repérer les effets dans le jeu des transferts et des contre-transferts que mobilise la relation pédagogique. Une trentaine de courtes monographies tente d'éclairer ces répétitions transférentielles, sources de tensions et de souffrance pour les enseignants comme pour les enfants. Mais ces situations sont aussi des occasions d'ouverture et de (re)naissance qu'il faut apprendre à reconnaître et à saisir. Car l'oubli de l'inconscient laisse les enseignants, pour paraphraser une formule de Freud, dans la situation de " gens équipés pour une expédition polaire avec des vêtements d'été et des cartes de lacs italiens ". Il s'agit donc de leur fournir quelques pièces d'équipement nécessaires à l'accomplissement de leur tâche. Car, il ne faut pas s'y tromper : la situation pédagogique est un véritable " accélérateur d'inconscient ". Sa confrontation à l'enfant tend à faire " revenir " chez le maître sa propre enfance, avec ses différentes figures parentales, ses angoisses et ses révoltes, ses passions et ses haines. Autant de rencontres dont la méconnaissance peut entraîner de dangereux emballements. À travers monographies et analyses, les auteurs visent à préparer tout éducateur à pouvoir répondre au souhait de Freud : démêler le présent du passé, afin d'ouvrir le présent à de nouveaux commencements.