share_book
Envoyer cet article par e-mail

Machina memorialis : Méditation, rhétorique et fabrication des images au Moyen Age

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Machina memorialis : Méditation, rhétorique et fabrication des images au Moyen Age

Machina memorialis : Méditation, rhétorique et fabrication des images au Moyen Age

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Machina memorialis : Méditation, rhétorique et fabrication des images au Moyen Age"

Dans le sillage de ses travaux sur la mémoire au sein de la civilisation médiévale, Mary Carruthers étudie ici les pratiques de la méditation monastique, en s'attachant moins à des contenus de pensée, des images mentales, qu'aux opérations et aux techniques - elle dit aussi la fabrique - qui ont permis de les produire. Ces opérations pour penser et méditer, ou encore cette construction de la pensée, passent par un apprentissage, l'acquisition d'un savoir-faire qui relève de la " rhétorique ", où la composition et l'invention, bien plus que la persuasion et l'accumulation, sont primordiales. De la fin de l'Antiquité tardive aux premiers siècles du Moyen Age, les sources religieuses ou littéraires comme d'autres productions dépendantes ou non du livre - cartes du ciel, enluminures et mises en pages des manuscrits, architecture et ornementation des édifices religieux - témoignent de la mise en oeuvre de l'ensemble de ces opérations, véritable machina memorialis capable de donner naissance à des textes comme à des bâtiments, mais qui existe d'abord dans l'esprit de ceux qui la construisent. Si cet ouvrage retiendra l'intérêt des spécialistes d'autres domaines que l'histoire médiévale : anthropologie, philosophie, voire sciences cognitives, sa richesse, sa variété et le plaisir de sa lecture tiennent aussi aux nombreux rapprochements que l'auteur opère avec le monde contemporain par lesquels l'art de la mémoire du Moyen Age devient pour nous étonnamment vivant et proche.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 463  pages
  • Dimensions :  3.2cmx14.0cmx23.2cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Bibliothèque illustrée
  • ISBN :  2070757463
  • EAN13 :  9782070757466
  • Classe Dewey :  271.009 40902
  • Langue : Français

D'autres livres de Mary Carruthers

The Book of Memory: A Study of Memory in Medieval Culture (Cambridge Studies in Medieval Literature)

"I have been looking at medieval illuminations for years, but after reading what Mary Carruthers has to say about them (well illustrated by thirty reproductions) I can never look at them in quite the same way again....A short review can do no more than scratch the surface of this profound book." Can...

Voir tous les livres de Mary Carruthers

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans le sillage de ses travaux sur la mémoire au sein de la civilisation médiévale, Mary Carruthers étudie ici les pratiques de la méditation monastique, en s'attachant moins à des contenus de pensée, des images mentales, qu'aux opérations et aux techniques - elle dit aussi la fabrique - qui ont permis de les produire. Ces opérations pour penser et méditer, ou encore cette construction de la pensée, passent par un apprentissage, l'acquisition d'un savoir-faire qui relève de la " rhétorique ", où la composition et l'invention, bien plus que la persuasion et l'accumulation, sont primordiales. De la fin de l'Antiquité tardive aux premiers siècles du Moyen Age, les sources religieuses ou littéraires comme d'autres productions dépendantes ou non du livre - cartes du ciel, enluminures et mises en pages des manuscrits, architecture et ornementation des édifices religieux - témoignent de la mise en oeuvre de l'ensemble de ces opérations, véritable machina memorialis capable de donner naissance à des textes comme à des bâtiments, mais qui existe d'abord dans l'esprit de ceux qui la construisent. Si cet ouvrage retiendra l'intérêt des spécialistes d'autres domaines que l'histoire médiévale : anthropologie, philosophie, voire sciences cognitives, sa richesse, sa variété et le plaisir de sa lecture tiennent aussi aux nombreux rapprochements que l'auteur opère avec le monde contemporain par lesquels l'art de la mémoire du Moyen Age devient pour nous étonnamment vivant et proche.