share_book
Envoyer cet article par e-mail

Cahiers pour une morale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Cahiers pour une morale

Cahiers pour une morale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Cahiers pour une morale"

Sartre a toujours souhaité que les textes philosophiques inachevés de sa maturité ne soient publiés qu'après sa mort : " Ils représenteront ce que, à un moment donné, j'ai voulu faire et que j'ai renoncé à terminer, et c'est définitif. Tandis que, tant que je suis vivant... il reste une possibilité que je les reprenne ou que je dise en quelques mots ce que je voulais en faire. Publiés après ma mort, ces textes restent inachevés, tels qu'ils sont, obscurs, puisque j'y formule des idées qui ne sont pas toutes développées. Ce sera au lecteur d'interpréter où elles auraient pu me mener " (J.-P. Sartre, Situations X, 1975). C'est en 1947 et 1948 que ces Cahiers pour une morale ont été écrite. Dans la conclusion de L'être et le néant (1943), Sartre annonçait qu'il consacrerait un prochain ouvrage au problème moral. " L'ontologie, écrivait-il, ne saurait formuler elle-même des prescriptions morales. Elle s'occupe uniquement de ce qui est, et il n'est pas possible de tirer des impératifs de ses indicatifs. Elle laisse entrevoir cependant ce que sera une éthique qui prendra ses responsabilités en face d'une réalité humaine en situation. " Le projet de fonder une morale est cependant antérieur à L'être et le néant. Sartre était déjà très engagé dans cette recherche en 1939. Les textes que nous publions paraissent former un ensemble. Sartre les a intitulés lui-même " Notes pour la Morale, Tome I et Tome II ". Le deuxième cahier (" Tome II ") n'a été utilisé qu'à moitié, ce qui donne à penser qu'il y a bien eu rupture d'une continuité, même si le projet n'était pas pour autant abandonné. On trouvera également deux appendices. Le premier est un texte de 1945, écrit sur de grandes pages volantes pliées en deux, incomplet ou abandonné, intitulé " Bien et subjectivité " ; il se présente comme un début de journal, deux fois daté. Le second est une étude sur l'oppression des Noirs aux Etats-Unis, que Sartre avait sans doute l'intention d'incorporer à sa Morale.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 600  pages
  • Dimensions :  4.4cmx14.6cmx22.0cm
  • Poids : 762.0g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Bibliothèque de philosophie
  • ISBN :  2070246485
  • EAN13 :  9782070246489
  • Classe Dewey :  170
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Paul Sartre

La Nausée

Donc j'étais tout à l'heure au Jardin public. La racine du marronnier s'enfonçait dans la terre, juste au-dessous de mon banc. Je ne me rappelais plus que c'était une racine. Les mots s'étaient évanouis et, avec eux, la signification des choses, leurs modes d'emploi, les faibles repères [....

Prix : 84 DH
Nekrassov

Encore un mot, Monsieur, un seul, et je m'en vais. Quoi ! vous, Français, fils et petit-fils de paysans français, et moi, l'apatride, l'hôte provisoire de la France ; vous l'honnêteté même, et moi le crime, par-dessus tous les vices et toutes les vertus, nous nous donnons la main, nous condamn...

Prix : 87 DH

Le sursis, tome 2

L'avion s'était posé. Daladier sortit péniblement de la carlingue et mit le pied sur l'échelle ; il était blême. Il y eut une clameur énorme et les gens se mirent à courir, crevant le cordon de police, emportant les barrières.... Ils criaient " Vive la France ! Vive l'Angleterre ! Vive la ...

Prix : 96 DH
Le Mur

Prix : 83 DH

Voir tous les livres de Jean-Paul Sartre

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Sartre a toujours souhaité que les textes philosophiques inachevés de sa maturité ne soient publiés qu'après sa mort : " Ils représenteront ce que, à un moment donné, j'ai voulu faire et que j'ai renoncé à terminer, et c'est définitif. Tandis que, tant que je suis vivant... il reste une possibilité que je les reprenne ou que je dise en quelques mots ce que je voulais en faire. Publiés après ma mort, ces textes restent inachevés, tels qu'ils sont, obscurs, puisque j'y formule des idées qui ne sont pas toutes développées. Ce sera au lecteur d'interpréter où elles auraient pu me mener " (J.-P. Sartre, Situations X, 1975). C'est en 1947 et 1948 que ces Cahiers pour une morale ont été écrite. Dans la conclusion de L'être et le néant (1943), Sartre annonçait qu'il consacrerait un prochain ouvrage au problème moral. " L'ontologie, écrivait-il, ne saurait formuler elle-même des prescriptions morales. Elle s'occupe uniquement de ce qui est, et il n'est pas possible de tirer des impératifs de ses indicatifs. Elle laisse entrevoir cependant ce que sera une éthique qui prendra ses responsabilités en face d'une réalité humaine en situation. " Le projet de fonder une morale est cependant antérieur à L'être et le néant. Sartre était déjà très engagé dans cette recherche en 1939. Les textes que nous publions paraissent former un ensemble. Sartre les a intitulés lui-même " Notes pour la Morale, Tome I et Tome II ". Le deuxième cahier (" Tome II ") n'a été utilisé qu'à moitié, ce qui donne à penser qu'il y a bien eu rupture d'une continuité, même si le projet n'était pas pour autant abandonné. On trouvera également deux appendices. Le premier est un texte de 1945, écrit sur de grandes pages volantes pliées en deux, incomplet ou abandonné, intitulé " Bien et subjectivité " ; il se présente comme un début de journal, deux fois daté. Le second est une étude sur l'oppression des Noirs aux Etats-Unis, que Sartre avait sans doute l'intention d'incorporer à sa Morale.