share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le vertige du funambule

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le vertige du funambule

Le vertige du funambule

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le vertige du funambule"

Parce qu'il contribue à la mise en forme de contenus et à l'organisation des conditions de circulation des biens matériels et immatériels, le design graphique est toujours une recherche d'équilibre entre son instrumentalisation par les pouvoirs économiques, politiques et l'attitude critique des designers à l'égard de ces pouvoirs. Le vertige naît de la rupture de cet équilibre. Le capitalisme cognitif et l'industrie culturelle connaissent les compétences du design graphique. Assimilé à un emballage créateur de plus-value, il contribue à favoriser l'extension d'un formatage esthétique mondialisé. Faut-il renoncer à la fonction critique du designer ? Faut-il accepter de faire le deuil d'une capacité à accompagner les individus dans la lecture de la complexité? Au contraire, il s'agit d'interroger et d'actualiser cette fonction critique en investissant ce qui constitue aujourd'hui le terreau commun : la culture numérique. Un certain nombre de conditions doivent cependant être réunies : revenir à l'histoire du design graphique et au contexte de sa formation à la fin du XIXe siècle, réfléchir à son rapport à la technique et à son lien à la notion de "projet". Cette actualisation nécessite la constitution d'une culture qui intègre les nouvelles pratiques forgées par l'arrivée des nouvelles technologies, une pensée de cette technologie et de nouvelles méthodes d'analyse. Pour cela, faut-il que chaque acteur du design graphique accepte de sortir de son statut et de ses certitudes : s'aventurer dans l'inconnu.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 85  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.6cmx20.0cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   B42 Paru le
  • ISBN :  2917855126
  • EAN13 :  9782917855126
  • Classe Dewey :  740
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Parce qu'il contribue à la mise en forme de contenus et à l'organisation des conditions de circulation des biens matériels et immatériels, le design graphique est toujours une recherche d'équilibre entre son instrumentalisation par les pouvoirs économiques, politiques et l'attitude critique des designers à l'égard de ces pouvoirs. Le vertige naît de la rupture de cet équilibre. Le capitalisme cognitif et l'industrie culturelle connaissent les compétences du design graphique. Assimilé à un emballage créateur de plus-value, il contribue à favoriser l'extension d'un formatage esthétique mondialisé. Faut-il renoncer à la fonction critique du designer ? Faut-il accepter de faire le deuil d'une capacité à accompagner les individus dans la lecture de la complexité? Au contraire, il s'agit d'interroger et d'actualiser cette fonction critique en investissant ce qui constitue aujourd'hui le terreau commun : la culture numérique. Un certain nombre de conditions doivent cependant être réunies : revenir à l'histoire du design graphique et au contexte de sa formation à la fin du XIXe siècle, réfléchir à son rapport à la technique et à son lien à la notion de "projet". Cette actualisation nécessite la constitution d'une culture qui intègre les nouvelles pratiques forgées par l'arrivée des nouvelles technologies, une pensée de cette technologie et de nouvelles méthodes d'analyse. Pour cela, faut-il que chaque acteur du design graphique accepte de sortir de son statut et de ses certitudes : s'aventurer dans l'inconnu.