share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le vertige social-nationaliste : La gauche du Non et le référendum de 2005

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le vertige social-nationaliste : La gauche du Non et le référendum de 2005

Le vertige social-nationaliste : La gauche du Non et le référendum de 2005

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le vertige social-nationaliste : La gauche du Non et le référendum de 2005"

Le 29 mai 2005, les Français rejettent la Constitution européenne. A l'issue d'un débat jugé exemplaire. Faux, affirme Dominique Reynié. La controverse a charrié un populisme massif, largement propagé par la gauche du Non. Documents à l'appui, ce livre décrit un véritable tournant. Des altermondialistes aux dissidents du Parti socialiste, en passant par la Ligue communiste révolutionnaire, des écologistes et le Parti communiste français, la gauche du Non a mobilisé un anti-libéralisme farouche, un étatisme forcené, et un chauvinisme imprégné de xénophobie. Tout ce que Léon Blum, en son temps, dénonçait comme un programme " social-nationaliste ". Le retour de cette tentation place la gauche devant l'obligation de trancher la question de son identité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 314  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.0cmx21.2cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Editions De La Table Ronde Paru le
  • Collection : DIVERS
  • ISBN :  2710328313
  • EAN13 :  9782710328315
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Dominique Reynié

Populismes

Les partis populistes et xénophobes renaissent ou fleurissent partout en Europe, rencontrant des succès électoraux surprenants et de plus en plus souvent spectaculaires. En France et en Belgique, les lois sur la burqa sont votées. En Suisse, un référendum contre les minarets est adopté. En...

Voir tous les livres de Dominique Reynié

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 29 mai 2005, les Français rejettent la Constitution européenne. A l'issue d'un débat jugé exemplaire. Faux, affirme Dominique Reynié. La controverse a charrié un populisme massif, largement propagé par la gauche du Non. Documents à l'appui, ce livre décrit un véritable tournant. Des altermondialistes aux dissidents du Parti socialiste, en passant par la Ligue communiste révolutionnaire, des écologistes et le Parti communiste français, la gauche du Non a mobilisé un anti-libéralisme farouche, un étatisme forcené, et un chauvinisme imprégné de xénophobie. Tout ce que Léon Blum, en son temps, dénonçait comme un programme " social-nationaliste ". Le retour de cette tentation place la gauche devant l'obligation de trancher la question de son identité.