share_book
Envoyer cet article par e-mail

Imaginer le posthumain : Sociologie de l'art et archéologie d'un vertige

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Imaginer le posthumain : Sociologie de l'art et archéologie d'un vertige

Imaginer le posthumain : Sociologie de l'art et archéologie d'un vertige

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Imaginer le posthumain : Sociologie de l'art et archéologie d'un vertige"

La posthumanité est fondée sur l'espoir que l'homme saura, dans un avenir prochain, dépasser les limites de sa condition biologique. Augmentation des performances sportives, transformation du corps humain, dissolution de l'identité, immortalité, clonage : plus qu'une simple science-fiction, ces rêves sont désormais autant de moteurs à la recherche technoscientifique. Depuis le milieu des années 1990, des artistes s'approprient et donnent chair à la posthumanité. Bricoleurs d'imaginaires, ils concrétisent ces rêves et formulent quels manques à être ces fantasmes de toute puissance et d'immortalité viennent pallier. Leurs propositions artistiques et formelles donnent à voir cet imaginaire aussi séduisant que troublant ; elles s'offrent comme de prodigieux lieux de réflexion. Nous avons décidé d'en faire des objets d'analyse sociologique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 240  pages
  • Dimensions :  1.4cmx15.0cmx22.6cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   2305, Rue De L'université Paru le
  • Collection : Sociologie au coin de la rue
  • ISBN :  2763788513
  • EAN13 :  9782763788517
  • Classe Dewey :  701.03
  • Langue : Français

D'autres livres de Maxime Coulombe

Le monde sans fin des jeux video

Cet ouvrage aborde les jeux vidéo en ligne par le plus célèbre d entre eux, World of Warcraft, et vise à interroger les causes de leur prodigieuse popularité. Laissant de côté les argumentaires, souvent courts, rabattant cette popularité sur la question de la dépendance, il remonte en amont...

Voir tous les livres de Maxime Coulombe

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

La posthumanité est fondée sur l'espoir que l'homme saura, dans un avenir prochain, dépasser les limites de sa condition biologique. Augmentation des performances sportives, transformation du corps humain, dissolution de l'identité, immortalité, clonage : plus qu'une simple science-fiction, ces rêves sont désormais autant de moteurs à la recherche technoscientifique. Depuis le milieu des années 1990, des artistes s'approprient et donnent chair à la posthumanité. Bricoleurs d'imaginaires, ils concrétisent ces rêves et formulent quels manques à être ces fantasmes de toute puissance et d'immortalité viennent pallier. Leurs propositions artistiques et formelles donnent à voir cet imaginaire aussi séduisant que troublant ; elles s'offrent comme de prodigieux lieux de réflexion. Nous avons décidé d'en faire des objets d'analyse sociologique.