share_book
Envoyer cet article par e-mail

Robespierre : entre vertu et terreur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Robespierre : entre vertu et terreur

Robespierre : entre vertu et terreur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Robespierre : entre vertu et terreur"

La conversion des pays communistes à l'économie de marché a précipité la disparition de l'horizon révolutionnaire qui avait nourri en Occident deux cents ans de vie politique. La vertueuse Terreur de Robespierre est remisée aujourd'hui, aux côtés de la dictature du prolétariat, au cimetière des paradigmes monstrueux d'une époque révolue. Faut-il toutefois se résoudre à ce que la démocratie ne soit qu'une collection d'individus, unis par les seules valeurs marchandes ? La capacité de prendre des décisions collectives pour infléchir le cours des choses a-t-elle été anéantie avec la foi dans la Vérité, qu'incarna un temps Robespierre l'Incorruptible ? Ce sont ces contradictions de la démocratie moderne, égarée entre rêve de pureté et volonté d'ordre, entre volonté d'efficacité et tentation d'exclusion, qu'explore Slavoj Zizek dans ce texte sur la violence divine de la Révolution. Et le paradoxe qu'il défend ici, avec ce sens de l'analogie qui l'a rendu célèbre, c'est qu'il appartient peut-être au solitaire Robespierre de réapprendre au citoyen désabusé d'aujourd'hui les vertus de la décision et de la responsabilité collectives.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 269  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.8cmx19.8cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • Collection : L'Autre Pensée
  • ISBN :  2234060761
  • EAN13 :  9782234060760
  • Classe Dewey :  944.04
  • Langue : Français

D'autres livres de Slavoj Zizek

Bienvenue dans le désert du réel

" Bienvenue dans le désert du Réel "... C'est ainsi que Morpheus, dans le film Matrix, introduisait un Néo stupéfié à la " vraie réalité " d'un monde dévasté : un ground zero planétaire. Slavoj Ziiek se propose d'analyser les investissements pulsionnels et idéologiques qui ont [....]...

Vivre la fin des temps

Aucun doute n'est plus permis : le système capitaliste global entre à toute vitesse dans sa phase terminale. Crise écologique mondiale, révolution biogénétique, marchandisation effrénée et croissance explosive des divisions sociales sont, selon Zizek, les quatre cavaliers de l'apocalypse ...

Jacques Lacan à Hollywood, et ailleurs

Présenter à un lecteur non spécialiste la pensée de Jacques Lacan est déjà un pari risqué. Mais le faire à travers le prisme du cinéma hollywoodien, et - inversement - traiter de la culture populaire par le prisme de la pensée lacanienne, voilà qui semble tenir de la gageure. Et [....]...

Voir tous les livres de Slavoj Zizek

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La conversion des pays communistes à l'économie de marché a précipité la disparition de l'horizon révolutionnaire qui avait nourri en Occident deux cents ans de vie politique. La vertueuse Terreur de Robespierre est remisée aujourd'hui, aux côtés de la dictature du prolétariat, au cimetière des paradigmes monstrueux d'une époque révolue. Faut-il toutefois se résoudre à ce que la démocratie ne soit qu'une collection d'individus, unis par les seules valeurs marchandes ? La capacité de prendre des décisions collectives pour infléchir le cours des choses a-t-elle été anéantie avec la foi dans la Vérité, qu'incarna un temps Robespierre l'Incorruptible ? Ce sont ces contradictions de la démocratie moderne, égarée entre rêve de pureté et volonté d'ordre, entre volonté d'efficacité et tentation d'exclusion, qu'explore Slavoj Zizek dans ce texte sur la violence divine de la Révolution. Et le paradoxe qu'il défend ici, avec ce sens de l'analogie qui l'a rendu célèbre, c'est qu'il appartient peut-être au solitaire Robespierre de réapprendre au citoyen désabusé d'aujourd'hui les vertus de la décision et de la responsabilité collectives.