share_book
Envoyer cet article par e-mail

La nouvelle révolution commerciale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La nouvelle révolution commerciale

La nouvelle révolution commerciale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La nouvelle révolution commerciale"

A quoi riment toutes ces cartes de fidélité qu'on nous propose sans cesse ? Pourquoi tous ces "bouquets" de services qu'offrent banques, compagnies de téléphone, opérateurs multimédias ? Internet permet-il vraiment d'"acheter mieux" ? Comment s'y retrouver entre marques de distributeurs et producteurs qui ouvrent directement boutique ? Comment expliquer, par exemple, le succès de Nespresso et que nous vend-on réellement ? Toute notre vie quotidienne est bouleversée à petits pas par une "nouvelle révolution commerciale" dont Philippe Moati met au jour les grands axes. D'un commerce naguère surtout préoccupé d'écouler efficacement des produits selon une logique industrielle de masse, on passe ainsi à des mécanismes visant à mieux répondre à des attentes plus personnalisées. Et, désormais, les biens servent souvent surtout de prétextes ou de supports pour nous vendre des services. Au-delà de la restructuration du secteur du commerce de détail, c'est l'architecture des marchés léguée par les Trente Glorieuses qui se trouve ainsi redéfinie. Pour autant, peut-on dire que "le client est roi " ? Pour mieux comprendre comment, déjà, nous achetons : les stratégies des grands groupes révélées au grand jour.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 315  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.4cmx23.8cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Odile Jacob Paru le
  • Collection : SCIENCE HUM
  • ISBN :  2738126901
  • EAN13 :  9782738126900
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Moati

Mesurer le pouvoir d'achat (CAE n.73)

Un écart important s'est installé ces dernières années entre l'évolution du pouvoir d'achat mesurée par les chiffres officiels et la perception qu'en ont les ménages. Cet écart perdure, et ce davantage en France que dans les autres pays de la zone euro. Lorsque l'INSEE annonce en octobre 200...

Voir tous les livres de Philippe Moati

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

A quoi riment toutes ces cartes de fidélité qu'on nous propose sans cesse ? Pourquoi tous ces "bouquets" de services qu'offrent banques, compagnies de téléphone, opérateurs multimédias ? Internet permet-il vraiment d'"acheter mieux" ? Comment s'y retrouver entre marques de distributeurs et producteurs qui ouvrent directement boutique ? Comment expliquer, par exemple, le succès de Nespresso et que nous vend-on réellement ? Toute notre vie quotidienne est bouleversée à petits pas par une "nouvelle révolution commerciale" dont Philippe Moati met au jour les grands axes. D'un commerce naguère surtout préoccupé d'écouler efficacement des produits selon une logique industrielle de masse, on passe ainsi à des mécanismes visant à mieux répondre à des attentes plus personnalisées. Et, désormais, les biens servent souvent surtout de prétextes ou de supports pour nous vendre des services. Au-delà de la restructuration du secteur du commerce de détail, c'est l'architecture des marchés léguée par les Trente Glorieuses qui se trouve ainsi redéfinie. Pour autant, peut-on dire que "le client est roi " ? Pour mieux comprendre comment, déjà, nous achetons : les stratégies des grands groupes révélées au grand jour.