share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'enseignement de l'histoire-geographie de l'école élémentaire au lycée : Vecteur de propagande ou fondement de l'esprit critique ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'enseignement de l'histoire-geographie de l'école élémentaire au lycée : Vecteur de propagande ou fondement de l'esprit critique ?

L'enseignement de l'histoire-geographie de l'école élémentaire au lycée : Vecteur de propagande ou fondement de l'esprit critique ?

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'enseignement de l'histoire-geographie de l'école..."

A l'heure de rendre leur copie, en cet automne 2008, les professeurs d'histoire et de géographie qui ont participé à la rédaction de ce livre ne regrettent pas d'avoir, contre vents et marées, Bulletins et Instructions officiels, documents d'accompagnement des programmes, et malgré les inspections diverses..., continué à enseigner en classe de 3e et de 1ère " La crise de 1929 " pourtant rayée des programmes. Leurs élèves peuvent ainsi mieux appréhender la crise d'aujourd'hui, en comprenant comment celle de 1929 a plongé des millions d'hommes dans la misère. Ils pourront se souvenir également que " La Grande crise " a été un facteur décisif dans la marche vers la deuxième guerre mondiale. Les auteurs n'ont pas suivi non plus les instructions officielles qui opposent aux " démocraties " les " totalitarismes ", dans un amalgame réducteur entre Italie fasciste, Allemagne nazie et URSS stalinienne. Ce livre aborde de nombreuses questions d'histoire ou de géographie et la façon dont nos gouvernants voudraient les faire enseigner ou les effacer des programmes : les révolutions française et russe, la colonisation, le mouvement ouvrier, le " fait religieux ", la Ve République, la mondialisation, l'Union Européenne, la pauvreté dans le monde... Les auteurs ont largement fait référence aux ouvrages pédagogiques, instructions officielles et manuels qui les mettent en oeuvre. Le nouveau projet de réforme des lycées pourrait faire de l'enseignement de l'histoire-géographie une discipline optionnelle en 1ère et terminale. Toutes les périodes de réaction se sont attaquées à l'histoire et à son enseignement. Celle que nous vivons ne déroge pas à la règle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  1.0cmx13.4cmx20.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • ISBN :  229607586X
  • EAN13 :  9782296075863
  • Classe Dewey :  900.71
  • Langue : Français

D'autres livres de  Rémy Janneau

Quelle histoire enseigner à l'école primaire ? : Clés pour comprendre, outils pour agir

La chronologie est-elle obsolète ? Quelle place accorder aux grands personnages aux événements, à l'histoire politique ? Comment articuler récit et étude de documents, transmission de connaissances et acquisition de compétences ? Quelles sont les phases obligées d'une bonne séquence ? L'his...

Voir tous les livres de  Rémy Janneau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

A l'heure de rendre leur copie, en cet automne 2008, les professeurs d'histoire et de géographie qui ont participé à la rédaction de ce livre ne regrettent pas d'avoir, contre vents et marées, Bulletins et Instructions officiels, documents d'accompagnement des programmes, et malgré les inspections diverses..., continué à enseigner en classe de 3e et de 1ère " La crise de 1929 " pourtant rayée des programmes. Leurs élèves peuvent ainsi mieux appréhender la crise d'aujourd'hui, en comprenant comment celle de 1929 a plongé des millions d'hommes dans la misère. Ils pourront se souvenir également que " La Grande crise " a été un facteur décisif dans la marche vers la deuxième guerre mondiale. Les auteurs n'ont pas suivi non plus les instructions officielles qui opposent aux " démocraties " les " totalitarismes ", dans un amalgame réducteur entre Italie fasciste, Allemagne nazie et URSS stalinienne. Ce livre aborde de nombreuses questions d'histoire ou de géographie et la façon dont nos gouvernants voudraient les faire enseigner ou les effacer des programmes : les révolutions française et russe, la colonisation, le mouvement ouvrier, le " fait religieux ", la Ve République, la mondialisation, l'Union Européenne, la pauvreté dans le monde... Les auteurs ont largement fait référence aux ouvrages pédagogiques, instructions officielles et manuels qui les mettent en oeuvre. Le nouveau projet de réforme des lycées pourrait faire de l'enseignement de l'histoire-géographie une discipline optionnelle en 1ère et terminale. Toutes les périodes de réaction se sont attaquées à l'histoire et à son enseignement. Celle que nous vivons ne déroge pas à la règle.