share_book
Envoyer cet article par e-mail

Trompe-la-Mort les Carnets Secrets de Pierre Paoli, Agent Français de la Gestapo de Jacques Gimard

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Trompe-la-Mort les Carnets Secrets de Pierre Paoli, Agent Français de la Gestapo de Jacques Gimard

Trompe-la-Mort les Carnets Secrets de Pierre Paoli, Agent Français de la Gestapo de Jacques Gimard

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Trompe-la-Mort les Carnets Secrets de Pierre Paoli, Agent Français de la Gestapo de Jacques Gimard"

Ce roman raconte l'odieux destin de Pierre Paoli, rentré à la Gestapo de Bourges le 31 mars 1943. Porté par l'amour qu il voue à sa maîtresse, il s'attire l'admiration du Reich au fil de ses performances policières, entre arrestations, tortures et exécutions sommaires. Un roman fort, superbement écrit par Jacques Gimard, qui évoque comment les Français de cette époque, face au désastre de juin 1940 et à l'occupation allemande, ont pu nourrir des convictions aussi différentes. L'auteur nous entraîne dans les pensées les plus intimes de ce tortionnaire dont la perversion est à la limite du supportable. Pourtant, il réussit l'incroyable exploit d'humaniser son personnage. Un livre troublant qui, au travers de son parti pris historiographique, ose soulever cette question : « Pourquoi juger l'histoire ? » Attention : Certaines scènes de violence, restituées dans les moindres détails, peuvent heurter. --Editeur

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 320  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.6cmx18.6cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Qui Lit Vit Paru le
  • Collection : ROMAN
  • ISBN :  2919760041
  • EAN13 :  9782919760046
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Gimard

Cahier pratique de morale

Désuète et gentillette, naïve et dépassée, la morale de nos grands-parents ? Ouvrez ce cahier pour en juger ! De belles pensées à méditer, de sages résolutions à prendre, de bons conseils à suivre, de gentils post-it à offrir, des tests de " bonne moralité " à cocher sans plus [.......

Mais ou et donc or ni car ? : Cahier de grammaire

Replongez dans l'ambiance des salles de classe des années 50 grâce à ce petit cahier de grammaire pratique et ludique à la fois. Ce bréviaire des règles essentielles est composé en 4 parties pour chaque thème : Des règles courtes exposent un principe grammatical ou orthographique. Une brèv...

Les héros de l'Histoire de France : De Vercingétorix à de Gaulle

Qui sont ces héros qui ont fait l'histoire de France et influencé le cours des événements ? Qui sont-ils, ceux qui, par leur bravoure, ont réussi à laisser leur nom dans l'Histoire? 70 illustres personnages, sélectionnés de 52 avant J-C à la Victoire de 1945, sont présentés chacun sur une...

Voir tous les livres de Jacques Gimard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce roman raconte l'odieux destin de Pierre Paoli, rentré à la Gestapo de Bourges le 31 mars 1943. Porté par l'amour qu il voue à sa maîtresse, il s'attire l'admiration du Reich au fil de ses performances policières, entre arrestations, tortures et exécutions sommaires. Un roman fort, superbement écrit par Jacques Gimard, qui évoque comment les Français de cette époque, face au désastre de juin 1940 et à l'occupation allemande, ont pu nourrir des convictions aussi différentes. L'auteur nous entraîne dans les pensées les plus intimes de ce tortionnaire dont la perversion est à la limite du supportable. Pourtant, il réussit l'incroyable exploit d'humaniser son personnage. Un livre troublant qui, au travers de son parti pris historiographique, ose soulever cette question : « Pourquoi juger l'histoire ? » Attention : Certaines scènes de violence, restituées dans les moindres détails, peuvent heurter. --Editeur