share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'appel de la rivière

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'appel de la rivière

L'appel de la rivière

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'appel de la rivière"

Le jeune Aksel Vinding peine à accepter la perte de son grand amour, Anja Skoog. Après la mort de celle-ci, il doute de sa carrière de pianiste, de la musique sur laquelle il a tout misé, et se demande s’il a fait le bon choix. Prix aux fers de cette situation, il initie parallèlement une relation avec Marianne Skoog, la mère d’Anja, sans savoir si c’est au fond de la fille décédée qu’il ne parvient pas à se détacher.  Publié en Norvège en 2007, L’appel de la Rivière est la suite indépendante de La Société des Jeunes Pianistes, traduit en français en 2006 et couronné du Prix des Lecteurs du Livre de Poche en 2008.  C’est un roman d’amour dans lequel le lecteur suit l’attachement et les sentiments d’un jeune homme pour une femme plus âgée que lui, ainsi qu’un roman sur les choix existentiels et les dilemmes moraux. C’est également un récit sur la place de l’art dans nos vies, sur le combat mené par certains pour devenir visibles, tant dans la vie des autres que dans leur propre vie. C’est enfin un roman sur la passion, le deuil et le chagrin.  Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 400  pages
  • Dimensions :  3.6cmx14.0cmx21.4cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Jc Lattès Paru le
  • Collection : Littérature étrangère
  • ISBN :  2709630524
  • EAN13 :  9782709630528
  • Classe Dewey :  839.82
  • Langue : Français

D'autres livres de Ketil Bjornstad

La Société des Jeunes Pianistes

La Société des Jeunes Pianistes, c'est le nom que s'est donné un groupe d'adolescents passionnés, à Oslo, à la fin des années 1960. A la fois amis et rivaux, ils ont en commun l'amour de la musique ; pourtant, un seul remportera le concours du " Jeune Maestro ". Tous vont subir une [....]...

La Société des Jeunes Pianistes

" La Société des Jeunes Pianistes ", c'est le nom que se sont donné un groupe d'adolescents passionnées, à Oslo, à la fin des années soixante. A la fois amis et rivaux, ils ont en commun l'amour de la musique ; pourtant, un seul remportera les concours du Jeune Maestro. Tous vont subir une te...

L'Appel de la rivière

Éprouvé par la mort de son grand amour, Anja Skoog, le jeune Aksel Vinding se met à douter de sa future carrière de pianiste. Dans le même temps, il se lance dans une relation avec Marianne Skoog, la mère d'Anja. L'Appel de la rivière est à la fois un roman sur les choix existentiels, les di...

Voir tous les livres de Ketil Bjornstad

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le jeune Aksel Vinding peine à accepter la perte de son grand amour, Anja Skoog. Après la mort de celle-ci, il doute de sa carrière de pianiste, de la musique sur laquelle il a tout misé, et se demande s’il a fait le bon choix. Prix aux fers de cette situation, il initie parallèlement une relation avec Marianne Skoog, la mère d’Anja, sans savoir si c’est au fond de la fille décédée qu’il ne parvient pas à se détacher.  Publié en Norvège en 2007, L’appel de la Rivière est la suite indépendante de La Société des Jeunes Pianistes, traduit en français en 2006 et couronné du Prix des Lecteurs du Livre de Poche en 2008.  C’est un roman d’amour dans lequel le lecteur suit l’attachement et les sentiments d’un jeune homme pour une femme plus âgée que lui, ainsi qu’un roman sur les choix existentiels et les dilemmes moraux. C’est également un récit sur la place de l’art dans nos vies, sur le combat mené par certains pour devenir visibles, tant dans la vie des autres que dans leur propre vie. C’est enfin un roman sur la passion, le deuil et le chagrin.  Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud