share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un Moyen Age grec : Byzance, 9e-15e siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un Moyen Age grec : Byzance, 9e-15e siècle

Un Moyen Age grec : Byzance, 9e-15e siècle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un Moyen Age grec : Byzance, 9e-15e siècle"

Disparue corps et biens au milieu du XVe siècle, Byzance occupe dans l'historiographie une place paradoxale. Face à la lente construction des sociétés occidentales et du monde turco-musulman, elle apparaît comme une Antiquité continuée à laquelle la chute de Constantinople en 1453 mit fin. Elle doit en bonne partie ce statut atypique à la conviction des historiens de la période médiévale que la " féodalité " qui caractérisa l'Occident fut l'exclusivité d'une " Europe fille des invasions ". Remontant à la source de cette interprétation, Évelyne Patlagean propose un réexamen de l'histoire byzantine des IXe - XVe siècles à la lumière du livre fondateur de Marc Bloch La Société féodale. L'entourage impérial, le milieu aristocratique, l'appareil d'Etat sont ainsi analysés du point de vue des liens familiaux et sociaux, des engagements de fidélité et de l'organisation des pouvoirs. La société byzantine apparaît alors sous un jour nouveau, comme une composante à part entière du monde médiéval. Le " Moyen Age grec " révélé par ce livre redonne sa place à Byzance dans la lente gestation des structures sociales et des pouvoirs issus de la société antique et fait sortir l'Empire d'Orient de l'obscurité où la cantonnent trop souvent encore les historiens du monde occidental.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 474  pages
  • Dimensions :  3.8cmx14.8cmx22.4cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Editions Albin Michel Paru le
  • Collection : L'evolution de l'humanite
  • ISBN :  222617110X
  • EAN13 :  9782226171108
  • Classe Dewey :  949.502
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Disparue corps et biens au milieu du XVe siècle, Byzance occupe dans l'historiographie une place paradoxale. Face à la lente construction des sociétés occidentales et du monde turco-musulman, elle apparaît comme une Antiquité continuée à laquelle la chute de Constantinople en 1453 mit fin. Elle doit en bonne partie ce statut atypique à la conviction des historiens de la période médiévale que la " féodalité " qui caractérisa l'Occident fut l'exclusivité d'une " Europe fille des invasions ". Remontant à la source de cette interprétation, Évelyne Patlagean propose un réexamen de l'histoire byzantine des IXe - XVe siècles à la lumière du livre fondateur de Marc Bloch La Société féodale. L'entourage impérial, le milieu aristocratique, l'appareil d'Etat sont ainsi analysés du point de vue des liens familiaux et sociaux, des engagements de fidélité et de l'organisation des pouvoirs. La société byzantine apparaît alors sous un jour nouveau, comme une composante à part entière du monde médiéval. Le " Moyen Age grec " révélé par ce livre redonne sa place à Byzance dans la lente gestation des structures sociales et des pouvoirs issus de la société antique et fait sortir l'Empire d'Orient de l'obscurité où la cantonnent trop souvent encore les historiens du monde occidental.