share_book
Envoyer cet article par e-mail

Bruckberger, l'enfant terrible

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Bruckberger, l'enfant terrible

Bruckberger, l'enfant terrible

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Bruckberger, l'enfant terrible"

Qui sait ce que cache certains destins d'hommes d'Église et ce qui est à l'origine de leurs écarts, de leurs provocations ou de leur grandeur ? Dominicain, le père Raymond-Léopold Bruckberger a été une figure à la fois emblématique et caricaturale de son Ordre. Il a consacré sa vie à prêcher, à témoigner de l'Évangile et de la liberté dans des milieux souvent éloignés de l'Eglise et sous des formes diverses : rencontres, prédications, très nombreux ouvrages, chroniques dans la presse, sans oublier le cinéma (Les Anges du péché, Le Dialogue des carmélites). Très engagé dans les événements de l'histoire, il s'est trouvé présent au côté du général de Gaulle à la Libération, après avoir soutenu, au risque de sa vie, les résistants cachés en Provence et avant d'aider, peu après, sous les huées d'une foule prêle,à le lyncher, certains condamnés à mort pour collaboration. Comment cet homme si ardent, si attaché au Christ, à l'Eglise et à son Ordre, a-t-il pu, à la fois, manifester tant d'agressivité à l'égard des responsables de l'Eglise de France dans la période postconciliaire, mettre alors ses supérieurs en porte à faux, et exposer sur la place publique ses égarements personnels ? Peut-être l'expérience douloureuse de l'enfant Léopold Bruckberger a-t-elle profondément et durablement marqué sa personnalité traité de " Boche " et d'" ennemi " dans la cour de l'école à Murat en 1914, parce que son père est autrichien, il assiste quelques semaines plus tard à l'arrestation de ce dernier qui laisse derrière lui, sans un sou, son épouse et ses cinq enfants, dont la vie prit alors définitivement " les couleurs de la misère ". Cette biographie ne tait rien des attitudes et des propos provocateurs du religieux dominicain. Mais la tonalité de l'ouvrage est plutôt respectueuse et compréhensive à son égard. Souhaitons qu'elle suscite des études plus poussées sur cette figure séduisante et irritante du XXe siècle religieux.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 284  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.4cmx21.4cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Cerf Paru le
  • Collection : L'histoire à vif
  • ISBN :  2204092401
  • EAN13 :  9782204092401
  • Classe Dewey :  274
  • Langue : Français

D'autres livres de Bernadette Chovelon

La Chartreuse de Valldemosa : George Sand et Chopin à Majorque

En 1838, pour abriter ses nouvelles amours avec Frédéric Chopin, George Sand choisit l'Espagne, alors très à la mode, et surtout Majorque où, en plus du musicien, elle entraîne ses deux enfants, Solange et Maurice. Nombre de péripéties vont y assombrir leur séjour, notamment dans la [......

Lire la presse : Tome 2, Le compte rendu, La synthèse

L'objectif : ce manuel n'a pas pour but de faire connaître toute la presse; il veut simplement montrer comment on peut approfondir un article de presse et en retirer du profit, tant sur le plan des idées que sur le plan de la langue. Devant l'abondance de la presse écrite, on est parfois tenté d...

Voir tous les livres de Bernadette Chovelon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Qui sait ce que cache certains destins d'hommes d'Église et ce qui est à l'origine de leurs écarts, de leurs provocations ou de leur grandeur ? Dominicain, le père Raymond-Léopold Bruckberger a été une figure à la fois emblématique et caricaturale de son Ordre. Il a consacré sa vie à prêcher, à témoigner de l'Évangile et de la liberté dans des milieux souvent éloignés de l'Eglise et sous des formes diverses : rencontres, prédications, très nombreux ouvrages, chroniques dans la presse, sans oublier le cinéma (Les Anges du péché, Le Dialogue des carmélites). Très engagé dans les événements de l'histoire, il s'est trouvé présent au côté du général de Gaulle à la Libération, après avoir soutenu, au risque de sa vie, les résistants cachés en Provence et avant d'aider, peu après, sous les huées d'une foule prêle,à le lyncher, certains condamnés à mort pour collaboration. Comment cet homme si ardent, si attaché au Christ, à l'Eglise et à son Ordre, a-t-il pu, à la fois, manifester tant d'agressivité à l'égard des responsables de l'Eglise de France dans la période postconciliaire, mettre alors ses supérieurs en porte à faux, et exposer sur la place publique ses égarements personnels ? Peut-être l'expérience douloureuse de l'enfant Léopold Bruckberger a-t-elle profondément et durablement marqué sa personnalité traité de " Boche " et d'" ennemi " dans la cour de l'école à Murat en 1914, parce que son père est autrichien, il assiste quelques semaines plus tard à l'arrestation de ce dernier qui laisse derrière lui, sans un sou, son épouse et ses cinq enfants, dont la vie prit alors définitivement " les couleurs de la misère ". Cette biographie ne tait rien des attitudes et des propos provocateurs du religieux dominicain. Mais la tonalité de l'ouvrage est plutôt respectueuse et compréhensive à son égard. Souhaitons qu'elle suscite des études plus poussées sur cette figure séduisante et irritante du XXe siècle religieux.