share_book
Envoyer cet article par e-mail

Claude Simon : Une vie à écrire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Claude Simon : Une vie à écrire

Claude Simon : Une vie à écrire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Claude Simon : Une vie à écrire"

Cette toute première biographie consacrée à l'un des derniers prix Nobel de littérature française retrace l'itinéraire d'un écrivain qui en dépit des innombrables thèses qui lui ont été dédiées reste tout à la fois universellement admiré et curieusement méconnu. La haute exigence formelle de cette oeuvre trop souvent jugée ardue a longtemps occulté une évidence qui jalonne toute la production écrite de Claude Simon : son ancrage dans un vécu complexe qui la traverse de part en part et dont elle revisite et décompose livre après livre les ressorts les plus intimes. Issu d'un milieu bourgeois et conservateur, très vite orphelin de père puis de mère, Claude Simon s'est construit dans une relation conflictuelle à ses origines. Il y a l'enfance, bien sûr, récurrente dans son oeuvre, mais également d'autres moments marquants, comme son expérience de la captivité pendant la Seconde Guerre mondiale, dont il rendra compte dans La Route des Flandres. Le refus du roman traditionnel qui l'a trop vite classé dans la mouvance du « nouveau roman » apparaît en ce sens tout à la fois comme une ascèse et comme une tentative sans cesse renouvelée d'explorer les non-dits et les secrets les plus enfouis d'un passé douloureux. Tout le propos de cette biographie richement documentée, et écrite d'une plume alerte et sensible, est de nous démontrer combien la vie de Claude Simon est d'abord et avant tout l'histoire d'une émancipation, et son oeuvre un exorcisme permanent des fantômes de la mémoire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 450  pages
  • Dimensions :  3.6cmx15.2cmx23.8cm
  • Poids : 698.5g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Biographie
  • ISBN :  2021009831
  • EAN13 :  9782021009835
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

D'autres livres de Mireille Calle-Gruber

Claude Simon : L'inlassable réancrage du vécu

" Je ne crois à aucune "fatalité". L'histoire de la littérature, des arts, des sciences, montre au contraire qu'il y a un constant renouvellement. Je ne crois pas (je pense à une conversation qui m'a opposé à Roger Caillois) que "tout a été déjà dit". Selon qu'il est peint par Piero della ...

Voir tous les livres de Mireille Calle-Gruber

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cette toute première biographie consacrée à l’un des derniers prix Nobel de littérature française retrace l’itinéraire d’un écrivain qui en dépit des innombrables thèses qui lui ont été dédiées reste tout à la fois universellement admiré et curieusement méconnu. La haute exigence formelle de cette oeuvre trop souvent jugée ardue a longtemps occulté une évidence qui jalonne toute la production écrite de Claude Simon : son ancrage dans un vécu complexe qui la traverse de part en part et dont elle revisite et décompose livre après livre les ressorts les plus intimes. Issu d’un milieu bourgeois et conservateur, très vite orphelin de père puis de mère, Claude Simon s’est construit dans une relation conflictuelle à ses origines. Il y a l’enfance, bien sûr, récurrente dans son oeuvre, mais également d’autres moments marquants, comme son expérience de la captivité pendant la Seconde Guerre mondiale, dont il rendra compte dans La Route des Flandres. Le refus du roman traditionnel qui l’a trop vite classé dans la mouvance du « nouveau roman » apparaît en ce sens tout à la fois comme une ascèse et comme une tentative sans cesse renouvelée d’explorer les non-dits et les secrets les plus enfouis d’un passé douloureux. Tout le propos de cette biographie richement documentée, et écrite d’une plume alerte et sensible, est de nous démontrer combien la vie de Claude Simon est d’abord et avant tout l’histoire d’une émancipation, et son oeuvre un exorcisme permanent des fantômes de la mémoire.