share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'enfant de l'ennemi 1914-1918 : Viol, avortement, infanticide pendant la Grande Guerre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'enfant de l'ennemi 1914-1918 : Viol, avortement, infanticide pendant la Grande Guerre

L'enfant de l'ennemi 1914-1918 : Viol, avortement, infanticide pendant la Grande Guerre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'enfant de l'ennemi 1914-1918 : Viol, avortement, infanticide pendant la Grande Guerre"

Les "enfants de l'ennemi" : ainsi appela-t-on en France, pendant la Grande Guerre, les fruits des viols perpétrés par des soldats allemands. Mais quel avenir réserver à ces enfants? Seraient-ils capables de devenir de bons Français? Etait-il permis, voire recommandé, de s'en débarrasser? Dans ce livre devenu un classique, Stéphane Audoin-Rouzeau dévoile des aspects méconnus du conflit et nourrit la réflexion sur la façon dont se forge une "culture de guerre ". Entre 1914 et 1918, des interdits sémantiques sont levés, et le récit des viols aide à la construction d'un ennemi désormais animalisé. Le débat autour des enfants à naître révèle une opinion française traumatisée par une violence de guerre sans précédent, dans laquelle les normes morales sont bouleversées.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 222  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.0cmx21.6cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Editions Aubier Paru le
  • Collection : Historique
  • ISBN :  2700703979
  • EAN13 :  9782700703979
  • Classe Dewey :  940.405082
  • Langue : Français

D'autres livres de Stéphane Audouin-Rouzeau

Combattre

L'expérience du combat a suscité de nombreux témoignages, mais peu de réflexions approfondies dans le champ des sciences humaines et sociales. Comme si la guerre au ras du sol était un objet pour eux interdit, rares sont les anthropologues et les historiens à s'y être intéressés, y [.......

14-18

La Grande Guerre : comment elle fut déclarée, comment elle fut menée et notamment du côté français, comment elle s'est terminée : Stéphane Audouin-Rouzeau, Jean-Pierre Azéma, Alain Barluet, Jean-Jacques Becker, Serge Berstein, Jacques Droz, Jean-Baptiste Duroselle, Fred Kupferman, [....]...

Sortir de la Grande Guerre : Le monde et l'après-1918

Les historiens se sont très tôt penchés sur le déroulement et les suites de la Première Guerre mondiale, conflit qui a orienté le destin du XXe siècle tout entier. Les armistices de 1918, les traités de paix et le complexe écheveau territorial qui en est issu, les après-guerres et leurs dy...

Naissance et mort des empires

En histoire, les aubes et les crépuscules sont souvent plus éclairants que la lumière apogée. Dans la naissance des empires, on repère l'appétit du pouvoir, la soif de la richesse, l'orgueil passionné d'être soi ; quant aux chutes impériales, elles charrient malheur triomphal et fierté de ...

Voir tous les livres de Stéphane Audouin-Rouzeau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les "enfants de l'ennemi" : ainsi appela-t-on en France, pendant la Grande Guerre, les fruits des viols perpétrés par des soldats allemands. Mais quel avenir réserver à ces enfants? Seraient-ils capables de devenir de bons Français? Etait-il permis, voire recommandé, de s'en débarrasser? Dans ce livre devenu un classique, Stéphane Audoin-Rouzeau dévoile des aspects méconnus du conflit et nourrit la réflexion sur la façon dont se forge une "culture de guerre ". Entre 1914 et 1918, des interdits sémantiques sont levés, et le récit des viols aide à la construction d'un ennemi désormais animalisé. Le débat autour des enfants à naître révèle une opinion française traumatisée par une violence de guerre sans précédent, dans laquelle les normes morales sont bouleversées.