share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tais-toi et pardonne !

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tais-toi et pardonne !

Tais-toi et pardonne !

  (Auteur)


Prix : 241,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Tais-toi et pardonne !"

« Aujourd’hui, je suis seul. Je n’ai plus rien, plus de frères, de sœurs, de père, ni de mère. La justice m’a donné tort mais je sais aussi que je ne dois pas me taire. » Laurent de Villiers Deux millions de personnes en France déclarent avoir subi des abus dans le cadre familial. Moins de 30 % osent porter plainte, sans qu’il y ait le plus souvent de poursuites judiciaires*.  Ce témoignage est emblématique du parcours d’obstacles se dressant devant ceux qui revendiquent leur statut de victime. Dans le cas de Laurent de Villiers, après avoir ordonné en mai 2010 le renvoi aux Assises de son agresseur présumé, la justice s’est ravisée et a prononcé un non-lieu en appel. Il a décidé de se pourvoir en cassation. *Sondage IPSOS pour AIVI 2009  Les bénéfices de l’éditeur issus des ventes de ce livre seront reversés à une association de protection de l’enfance. 

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 320  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.6cmx22.0cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • ISBN :  208126045X
  • EAN13 :  9782081260450
  • Classe Dewey :  806
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« Aujourd’hui, je suis seul. Je n’ai plus rien, plus de frères, de sœurs, de père, ni de mère. La justice m’a donné tort mais je sais aussi que je ne dois pas me taire. » Laurent de Villiers Deux millions de personnes en France déclarent avoir subi des abus dans le cadre familial. Moins de 30 % osent porter plainte, sans qu’il y ait le plus souvent de poursuites judiciaires*.  Ce témoignage est emblématique du parcours d’obstacles se dressant devant ceux qui revendiquent leur statut de victime. Dans le cas de Laurent de Villiers, après avoir ordonné en mai 2010 le renvoi aux Assises de son agresseur présumé, la justice s’est ravisée et a prononcé un non-lieu en appel. Il a décidé de se pourvoir en cassation. *Sondage IPSOS pour AIVI 2009  Les bénéfices de l’éditeur issus des ventes de ce livre seront reversés à une association de protection de l’enfance.