share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'éducation buissonnière: Quand les adolescents se forment par eux-mêmes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'éducation buissonnière: Quand les adolescents se forment par eux-mêmes

L'éducation buissonnière: Quand les adolescents se forment par eux-mêmes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'éducation buissonnière: Quand les adolescents se forment par eux-mêmes"

Blogs, net, chat, musiques, sports et fêtes en tous genres, risques nouveaux, démesures, addictions : ces pratiques, souvent sous le signe de la défiance, parfois de la dénonciation, sont systématiquement présentées comme un obstacle à l’éducation. Un constat qui ne cesse, rentrée après rentrée, de susciter des inquiétudes morales : adolescents désocialisés, crise de la transmission des savoirs et des normes, incarnées à merveille par le no-life rivé nuit et jour à son ordinateur. Mais ces activités plurielles sont-elles vraiment dépourvues de toute dimension éducative ? Cette enquête, au travers d’une longue plongée dans le monde de collégiens et de lycéens de tous milieux sociaux, invite à changer de regard. Elle nous montre comment, aujourd’hui, les adolescents s’éduquent eux-mêmes en dehors de tout projet institutionnel, au-delà de l’école et des familles, dans une sphère d’activités choisies, qui connaît depuis le tournant numérique une nouvelle extension.  Comment une telle vision est-elle concevable ? En remettant à l’ordre du jour une conception ancienne de l’éducation comme formation du caractère. C’est en affrontant une série d’épreuves, en régulant leurs excès et leurs implications, en s’acheminant vers leur singularité, que les adolescents inaugurent aujourd’hui une nouvelle ère de l’éducation, en dehors des murs de l’école, à la fois cachée et sous les yeux de tous. Anne Barrère est professeur de sciences de l’éducation, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Laboratoire CERLIS-CNRS. Elle est notamment l’auteur de Travailler à l’école (2003), Sociologie des chefs d’établissement (2006) et Le roman comme laboratoire (avec D. Martuccelli, 2009).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 228  pages
  • Dimensions :  1.8cmx16.0cmx24.0cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : Sociétales
  • ISBN :  2200274440
  • EAN13 :  9782200274443
  • Classe Dewey :  500
  • Langue : Français

D'autres livres de Anne Barrère

Sociologie des chefs d'établissement : Les managers de la République

Les chefs d'établissement de l'enseignement secondaire sont-ils aujourd'hui de modernes hussards de la République ou des managers orientés vers l'efficacité éducative ? Comment agissent-ils avec - et parfois contre - des personnels enseignants dont ils organisent en partie l'activité ? Quels r...

Le roman comme laboratoire : De la connaissance littéraire à l'imagination sociologique

La compréhension du monde contemporain ne peut pas se faire en tournant le dos à la production artistique de son époque. Mais alors qu'au XIXe siècle, le roman réaliste et la sociologie naissante se sont naturellement inspirés, la conversation entre sciences sociales et littérature s'est prog...

Voir tous les livres de Anne Barrère

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Blogs, net, chat, musiques, sports et fêtes en tous genres, risques nouveaux, démesures, addictions : ces pratiques, souvent sous le signe de la défiance, parfois de la dénonciation, sont systématiquement présentées comme un obstacle à l’éducation. Un constat qui ne cesse, rentrée après rentrée, de susciter des inquiétudes morales : adolescents désocialisés, crise de la transmission des savoirs et des normes, incarnées à merveille par le no-life rivé nuit et jour à son ordinateur. Mais ces activités plurielles sont-elles vraiment dépourvues de toute dimension éducative ? Cette enquête, au travers d’une longue plongée dans le monde de collégiens et de lycéens de tous milieux sociaux, invite à changer de regard. Elle nous montre comment, aujourd’hui, les adolescents s’éduquent eux-mêmes en dehors de tout projet institutionnel, au-delà de l’école et des familles, dans une sphère d’activités choisies, qui connaît depuis le tournant numérique une nouvelle extension.  Comment une telle vision est-elle concevable ? En remettant à l’ordre du jour une conception ancienne de l’éducation comme formation du caractère. C’est en affrontant une série d’épreuves, en régulant leurs excès et leurs implications, en s’acheminant vers leur singularité, que les adolescents inaugurent aujourd’hui une nouvelle ère de l’éducation, en dehors des murs de l’école, à la fois cachée et sous les yeux de tous. Anne Barrère est professeur de sciences de l’éducation, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Laboratoire CERLIS-CNRS. Elle est notamment l’auteur de Travailler à l’école (2003), Sociologie des chefs d’établissement (2006) et Le roman comme laboratoire (avec D. Martuccelli, 2009).