share_book
Envoyer cet article par e-mail

Recherches logique, tome 1 : Prolégomènes à la logique pure

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Recherches logique, tome 1 : Prolégomènes à la logique pure

Recherches logique, tome 1 : Prolégomènes à la logique pure

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Recherches logique, tome 1 : Prolégomènes à la logique pure"

Présenter la phénoménologie en sa naissance même, tel est l'intérêt des Recherches logiques de 1900/1. " Ouvrage inaugural, Werk des Durchbruchs ", c'est ainsi que Husserl les qualifie en 1913, dans la préface à leur seconde édition. Inaugural, mais non périmé et jamais renié, bien que la " phénoménologie transcendantale ", avec la théorie des " réductions ", ait rétrospectivement modifié le texte d'origine. La présente traduction fait donc état en annexe de la première version des variantes de la première édition. Elle permet ainsi de saisir à sa source l'oeuvre qui suscita, dans la philosophie contemporaine et à travers le monde entier, un véritable nouveau départ. Aujourd'hui, l'on sera particulièrement attentif, dans les Recherches logiques, à la problématique qui n'a jamais cessé de préoccuper Husserl jusqu'à la fin de sa vie : le conflit et, tout à la fois, la profonde connexion entre l'objectivité de la science et l'exigence d'une fondation subjective de la vérité. Comprendre le vécu, non comme un simple fait, mais comme une structure, telle est la conversion révolutionnaire qui détache de la psychologie, tout en préservant la primauté de la description des actes de conscience sur l'arbitraire spéculatif. Le tome premier des Recherches logiques, intitulé Prolégomènes à la logique pure, prélude à l'ensemble en établissant, contre les conceptions dominantes de l'époque - psychologisme, relativisme, pragmatisme -, l'idéalité des objets de la science, de la logique, et de leurs lois. Husserl y réfute le relativisme et y analyse les conditions de l'accord entre les consciences. Cette question reste au centre des controverses actuelles autour du fondement de la vérité sur un simple consensus.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 298  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx22.8cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Epiméthée
  • ISBN :  2130535577
  • EAN13 :  9782130535577
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

D'autres livres de Edmund Husserl

La Crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale

La Krisis, dont le manuscrit principal date de 1935-1936, est en vérité le testament de Husserl. Cela seul suffit à en assurer l'importance, du point de vue des études husserliennes. Mais la fascination que ce texte exerce a une origine et des raisons plus profondes. C'est qu'en lui ne se [.....

Idées directrices pour une phénoménologie

La phénoménologie qui s'élabore dans les Ideen est inconstestablement un idéalisme, et même un idéalisme trascendantal ; le terme même n'est pas dans les Ideen alors qu'il se rencontre dans des inédits antérieurs. C'est dire que les commentateurs s'accordent à regrouper autour de ce mot...

Leçons pour une phénoménologie de la conscience intime du temps

Une philosophie atteste sa grandeur en affrontant les questions les plus difficiles. Donc, au premier chef, celle du Temps. Aussi est-ce dès 1904-1905, à Göttingen, que Husserl tenta une analyse phénoménologique du temps, en lui appliquant les concepts fondamentaux d'intentionnalité et de [...

Voir tous les livres de Edmund Husserl

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présenter la phénoménologie en sa naissance même, tel est l'intérêt des Recherches logiques de 1900/1. " Ouvrage inaugural, Werk des Durchbruchs ", c'est ainsi que Husserl les qualifie en 1913, dans la préface à leur seconde édition. Inaugural, mais non périmé et jamais renié, bien que la " phénoménologie transcendantale ", avec la théorie des " réductions ", ait rétrospectivement modifié le texte d'origine. La présente traduction fait donc état en annexe de la première version des variantes de la première édition. Elle permet ainsi de saisir à sa source l'oeuvre qui suscita, dans la philosophie contemporaine et à travers le monde entier, un véritable nouveau départ. Aujourd'hui, l'on sera particulièrement attentif, dans les Recherches logiques, à la problématique qui n'a jamais cessé de préoccuper Husserl jusqu'à la fin de sa vie : le conflit et, tout à la fois, la profonde connexion entre l'objectivité de la science et l'exigence d'une fondation subjective de la vérité. Comprendre le vécu, non comme un simple fait, mais comme une structure, telle est la conversion révolutionnaire qui détache de la psychologie, tout en préservant la primauté de la description des actes de conscience sur l'arbitraire spéculatif. Le tome premier des Recherches logiques, intitulé Prolégomènes à la logique pure, prélude à l'ensemble en établissant, contre les conceptions dominantes de l'époque - psychologisme, relativisme, pragmatisme -, l'idéalité des objets de la science, de la logique, et de leurs lois. Husserl y réfute le relativisme et y analyse les conditions de l'accord entre les consciences. Cette question reste au centre des controverses actuelles autour du fondement de la vérité sur un simple consensus.