share_book
Envoyer cet article par e-mail

Faire faces : Le nouveau portrait photographique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Faire faces : Le nouveau portrait photographique

Faire faces : Le nouveau portrait photographique

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Faire faces : Le nouveau portrait photographique"

Ouvrage précurseur, Faire faces dresse pour la première fois un panorama éclectique et captivant des nouvelles tendances et pratiques du portrait en photographie. Son auteur, l'historien William A. Ewing, inventorie, recense et classifie de manière insolite les axes de recherche créative des principaux artistes contemporains qui sont engagés dans les problématiques de la représentation du visage humain. Le visage, perçu depuis l'âge classique comme " fenêtre de l'âme ", est la matière même du portrait. La photographie, dès son avènement, installa l'illusoire mais féconde certitude que la ressemblance fidèle et objective étant enfin possible, l'ère de la vérité du portrait s'ouvrait... jusqu'à imaginer l'étrange concept d'une photographie dite "d'identité". Au cours du XXe siècle ces naïves croyances se sont révélées tenaces, mais une nouvelle génération d'artistes cherche à faire le portrait du visage en explorant d'autres voies. Elle tient compte des modifications substantielles induites par le développement de la chirurgie esthétique et du génie génétique, par l'irruption des techniques nouvelles de manipulation et de traitement d'images pour proposer des stratégies inédites de représentation. Les recherches de ces artistes confirment l'émergence d'un visage homogénéisé et exagérément beau. Dans Faire faces, William A. Swing démontre qu'une vraie rupture s'est produite à l'aube du XXIe siècle avec le portrait traditionnel. Comme l'affirme l'auteur : "Ces artistes remplacent la certitude par le doute, le fait par la fiction, l'instant décisif par le moment élastique, la réalité par l'" hyperréalité " et, ce faisant, ils questionnent les notions d'identité, d'universalité et d'expression esthétique [...] Les nouveaux visages que ces photographes présentent au monde sont parfois séduisants, parfois touchants, parfois effrayants, mais ils ne sont jamais moins que hypnotisants."

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 229  pages
  • Dimensions :  2.8cmx24.0cmx28.4cm
  • Poids : 1642.0g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : PHOTOGRAPHIE
  • ISBN :  274276416X
  • EAN13 :  9782742764167
  • Classe Dewey :  779.42
  • Langue : Français

D'autres livres de William-A Ewing

Edward Steichen : carnet mondain : Les années Condé Nast 1923-1937

Sa parfaite connaissance de l'avant-garde artistique, tant aux États-Unis qu'en Europe, associée à sa nature profondément éclectique, le prédisposait idéalement à traduire la haute couture en langage photographique. Ses images limpides, à dominante claire et aux détails d'une finesse absol...

Regeneration 2

Où en sont les jeunes photographes à l'aube de cette deuxième décennie du XXIe siècle ? Quel regard portent-ils sur le monde ? Dans quelle mesure s'inscrivent-ils dans la tradition, s'en inspirent-ils ou la rejettent-ils ? C'est à ces questions et à bien d'autres encore que tente de répondre...

ReGeneration : 50 photographes de demain 2005-2025

Que font les jeunes photographes à l'aube du 21e siècle ? Quel regard portent-ils sur le monde ? Dans quelle mesure s'inscrivent-ils dans la tradition, la développent-ils ou la rejettent-ils ? Sont-ils encore attachés à la chambre noire ou l'ordinateur est-il devenu le nouveau laboratoire de fa...

Voir tous les livres de William-A Ewing

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ouvrage précurseur, Faire faces dresse pour la première fois un panorama éclectique et captivant des nouvelles tendances et pratiques du portrait en photographie. Son auteur, l'historien William A. Ewing, inventorie, recense et classifie de manière insolite les axes de recherche créative des principaux artistes contemporains qui sont engagés dans les problématiques de la représentation du visage humain. Le visage, perçu depuis l'âge classique comme " fenêtre de l'âme ", est la matière même du portrait. La photographie, dès son avènement, installa l'illusoire mais féconde certitude que la ressemblance fidèle et objective étant enfin possible, l'ère de la vérité du portrait s'ouvrait... jusqu'à imaginer l'étrange concept d'une photographie dite "d'identité". Au cours du XXe siècle ces naïves croyances se sont révélées tenaces, mais une nouvelle génération d'artistes cherche à faire le portrait du visage en explorant d'autres voies. Elle tient compte des modifications substantielles induites par le développement de la chirurgie esthétique et du génie génétique, par l'irruption des techniques nouvelles de manipulation et de traitement d'images pour proposer des stratégies inédites de représentation. Les recherches de ces artistes confirment l'émergence d'un visage homogénéisé et exagérément beau. Dans Faire faces, William A. Swing démontre qu'une vraie rupture s'est produite à l'aube du XXIe siècle avec le portrait traditionnel. Comme l'affirme l'auteur : "Ces artistes remplacent la certitude par le doute, le fait par la fiction, l'instant décisif par le moment élastique, la réalité par l'" hyperréalité " et, ce faisant, ils questionnent les notions d'identité, d'universalité et d'expression esthétique [...] Les nouveaux visages que ces photographes présentent au monde sont parfois séduisants, parfois touchants, parfois effrayants, mais ils ne sont jamais moins que hypnotisants."