share_book
Envoyer cet article par e-mail

Traces photographiques, traces autobiographiques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Traces photographiques, traces autobiographiques

Traces photographiques, traces autobiographiques

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Traces photographiques, traces autobiographiques"

L'image photographique fixe sur sels d'argent l'empreinte des choses ou des êtres qui se sont trouvés placés devant l'objectif. Le dispositif de la prise de vue est tel que la scène enregistrée paraît, pour le spectateur, toujours peu ou prou liée à l'expérience sensible de l'opérateur, à celle du (ou des) modèle(s). Souvent, à la fin du vingtième siècle, dans le domaine de la littérature comme dans le champ très diversifié des arts visuels, des clichés ont été appréhendés comme traces du passé, comme jalons d'une histoire individuelle ou collective. Des images argentiques sont invoquées par des écrivains engagés dans une entreprise de reconstitution du temps révolu. Des vues - prélevées sur le continuum des apparences ou entièrement mises en scène - se trouvent rassemblées, dans des livres ou sur les murs des galeries, pour composer des formes variées de " récits de soi " dont la fiction n'est pas exclue. Les études réunies ici tissent des liens entre des champs distincts afin d'interroger les rapports susceptibles de se nouer aujourd'hui entre photographie et projet à dimension autobiographique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 272  pages
  • Dimensions :  2.0cmx16.2cmx23.4cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Pu Saint-Etienne Paru le
  • Collection : Lire au présent
  • ISBN :  286272310X
  • EAN13 :  9782862723105
  • Classe Dewey :  770
  • Langue : Français

D'autres livres de Danièle Méaux

Le paysage au rythme du voyage

Du rythme même du déplacement dépend la façon dont les sites sont perçus. La lenteur de la progression pédestre, la fréquence et la liberté induites par la promenade ou la flânerie n'entraînent pas les mêmes rapports aux lieux que tes modes de circulation rapides. Le rythme dépend des mo...

Voir tous les livres de Danièle Méaux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'image photographique fixe sur sels d'argent l'empreinte des choses ou des êtres qui se sont trouvés placés devant l'objectif. Le dispositif de la prise de vue est tel que la scène enregistrée paraît, pour le spectateur, toujours peu ou prou liée à l'expérience sensible de l'opérateur, à celle du (ou des) modèle(s). Souvent, à la fin du vingtième siècle, dans le domaine de la littérature comme dans le champ très diversifié des arts visuels, des clichés ont été appréhendés comme traces du passé, comme jalons d'une histoire individuelle ou collective. Des images argentiques sont invoquées par des écrivains engagés dans une entreprise de reconstitution du temps révolu. Des vues - prélevées sur le continuum des apparences ou entièrement mises en scène - se trouvent rassemblées, dans des livres ou sur les murs des galeries, pour composer des formes variées de " récits de soi " dont la fiction n'est pas exclue. Les études réunies ici tissent des liens entre des champs distincts afin d'interroger les rapports susceptibles de se nouer aujourd'hui entre photographie et projet à dimension autobiographique.