share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dominique Piazza, un destin marseillais : De l'invention de la carte postale photographique à la construction du Théâtre Silvain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dominique Piazza, un destin marseillais : De l'invention de la carte postale photographique à la construction du Théâtre Silvain

Dominique Piazza, un destin marseillais : De l'invention de la carte postale photographique à la construction du Théâtre Silvain

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dominique Piazza, un destin marseillais : De l'invention de la carte postale photographique..."

Fils d'immigrés italiens, Dominique Piazza naît à Marseille en 1860. C'est un petit maraudeur qui court dans les rues de la cité et travaille pour aider sa famille à survivre... Un autre destin l'attend pourtant: celui d'un homme qui va réussir grâce à la seule force de son travail et de sa volonté. Imaginatif, entrepreneur et plein de bon sens, il n'aura de cesse de s'investir pour sa ville et ses concitoyens. De simple aide-comptable, il devient patron d'une entreprise florissante. Il fonde la Société des Excursionnistes marseillais, véritable institution qui comptera jusqu'à 30 000 membres. Il crée et finance le fameux Théâtre Silvain de Marseille, amphithéâtre en plein air qui compte 5 000 places et accueille à ses débuts les plus grands noms de la scène française... Mais il est surtout l'inventeur de ce qui est aujourd'hui un objet du quotidien dans le monde entier: la carte postale photographique. C'est lui qui, le premier, a l'idée d'imprimer des photographies sur le recto des cartes postales. Jean Contrucci raconte comment Dominique Piazza a eu cette idée géniale, comment il l'a développée et s'en est rapidement trouvé dépossédé. Il nous emmène dans le Marseille du début du XXe siècle et nous fait découvrir le destin unique d'un homme injustement tombé dans l'oubli.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 115  pages
  • Dimensions :  1.8cmx23.0cmx28.2cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Hc Editions Paru le
  • ISBN :  2357200022
  • EAN13 :  9782357200029
  • Classe Dewey :  944.910 81092
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Contrucci

Les Diaboliques de Maldormé

Marseille, été 1906. Panique dans l'anse de Maldormé, quartier de Malmousque : le notaire, Théophile Deshôtels, vient d'être retrouvé pendu à l'espagnolette de sa chambre. Suicide ou crime ? Des bruits couraient sur la vie dissolue du tabellion. Et sa bonne, Mariette, a disparu. Raoul Signor...

Prix : 88 DH
Le vampire de la rue des Pistoles + Le Marseille de Raoul Signoret Livret

Marseille, avril 1907. Par une nuit de tempête de mistral dans le vieux quartier du Panier, se noue un drame aussi insolite que terrifiant. Pris pour un fantôme par un passant attardé, un macchabée ficelé dans un drap, ouvert en deux et soigneusement recousu au point de surjet, est retrouvé co...

Prix : 223 DH

Le Guet-apens de Piscatoris

En janvier 1907, Raoul Signoret est témoin d'un meurtre lors d'une battue au sanglier dans le vallon de Piscatoris, à l'est de Marseille. Qui a tiré sur Gaston Cadenel ? Celui-ci, avec la vente de la terre de ses ancêtres, s'était fait de nombreux ennemis, dont son fils, suspect numéro un. Apr...

Prix : 94 DH
L'inconnu du Grand Hôtel

Le 8 janvier 1898, l’avocat d’affaires Louis Natanson, très lié aux milieux de l’armement, confie à son épouse Hélène à son meilleur ami, le négociant Jacques Bernès, l’imminence d’un rendez-vous avec un client qui, en l’échange d’un contrat juteux lui a demandé la [....]...

Voir tous les livres de Jean Contrucci

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Fils d'immigrés italiens, Dominique Piazza naît à Marseille en 1860. C'est un petit maraudeur qui court dans les rues de la cité et travaille pour aider sa famille à survivre... Un autre destin l'attend pourtant: celui d'un homme qui va réussir grâce à la seule force de son travail et de sa volonté. Imaginatif, entrepreneur et plein de bon sens, il n'aura de cesse de s'investir pour sa ville et ses concitoyens. De simple aide-comptable, il devient patron d'une entreprise florissante. Il fonde la Société des Excursionnistes marseillais, véritable institution qui comptera jusqu'à 30 000 membres. Il crée et finance le fameux Théâtre Silvain de Marseille, amphithéâtre en plein air qui compte 5 000 places et accueille à ses débuts les plus grands noms de la scène française... Mais il est surtout l'inventeur de ce qui est aujourd'hui un objet du quotidien dans le monde entier: la carte postale photographique. C'est lui qui, le premier, a l'idée d'imprimer des photographies sur le recto des cartes postales. Jean Contrucci raconte comment Dominique Piazza a eu cette idée géniale, comment il l'a développée et s'en est rapidement trouvé dépossédé. Il nous emmène dans le Marseille du début du XXe siècle et nous fait découvrir le destin unique d'un homme injustement tombé dans l'oubli.