share_book
Envoyer cet article par e-mail

Lire Husserl en phénoménologue : Idées directrices pour une phénoménologie (I)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Lire Husserl en phénoménologue : Idées directrices pour une phénoménologie (I)

Lire Husserl en phénoménologue : Idées directrices pour une phénoménologie (I)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Lire Husserl en phénoménologue : Idées directrices pour une phénoménologie (I)"

Il y a un pari d'envergure, presque une provocation, à montrer l'ampleur et l'acuité des méthodes pratiques qui tissent le propos de Husserl dans un texte qui a été considéré par ses interprètes comme le livre le plus "métaphysique", à savoir celui où l'auteur prend parti pour une thèse philosophique souvent jugée éculée: l'idéalisme. Tout le destin de la phénoménologie s'est joué autour d'une prise de position contre son "tournant idéaliste" en 1913, Heidegger ayant ouvert les hostilités, suivi par Sartre, Ricoeur, Derrida et Levinas. A rebours de cette herméneutique constitutive de la critique philosophique, l'auteur cherche ici à faire voir un Husserl "praticien", "épistémologue", c'est-à-dire peu soucieux de défendre une position métaphysique. Cette épistémologie pratique de la phénoménologie peut être caractérisée comme un "empirisme transcendantal". Par là, un sens de la vérité émerge, qui puise sa validité dans l'expérience native du lecteur, c'est-à-dire dans son aptitude à vérifier par lui-même l'accord du concept en relation avec son vécu. La lecture expérientielle proposée prend alors un tour pragmatique, à l'horizon d'un renouvellement de la phénoménologie comme pratique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 246  pages
  • Dimensions :  2.4cmx14.4cmx20.0cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Série Philosophie
  • ISBN :  2130571050
  • EAN13 :  9782130571056
  • Classe Dewey :  142.709 2
  • Langue : Français

D'autres livres de Natalie Depraz

Comprendre la phénoménologie

Destiné à introduire son lecteur au plus vif d'une philosophie qu'il serait particulièrement erroné de réduire à une doctrine, un système ou un entrecroisement de courants, cet ouvrage est né d'une intuition, et de la volonté de valider deux hypothèses: la phénoménologie, avant de se ...

Husserl

Prix : 159 DH

Voir tous les livres de Natalie Depraz

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Il y a un pari d'envergure, presque une provocation, à montrer l'ampleur et l'acuité des méthodes pratiques qui tissent le propos de Husserl dans un texte qui a été considéré par ses interprètes comme le livre le plus "métaphysique", à savoir celui où l'auteur prend parti pour une thèse philosophique souvent jugée éculée: l'idéalisme. Tout le destin de la phénoménologie s'est joué autour d'une prise de position contre son "tournant idéaliste" en 1913, Heidegger ayant ouvert les hostilités, suivi par Sartre, Ricoeur, Derrida et Levinas. A rebours de cette herméneutique constitutive de la critique philosophique, l'auteur cherche ici à faire voir un Husserl "praticien", "épistémologue", c'est-à-dire peu soucieux de défendre une position métaphysique. Cette épistémologie pratique de la phénoménologie peut être caractérisée comme un "empirisme transcendantal". Par là, un sens de la vérité émerge, qui puise sa validité dans l'expérience native du lecteur, c'est-à-dire dans son aptitude à vérifier par lui-même l'accord du concept en relation avec son vécu. La lecture expérientielle proposée prend alors un tour pragmatique, à l'horizon d'un renouvellement de la phénoménologie comme pratique.