share_book
Envoyer cet article par e-mail

Textes sur l'intersubjectivite v2

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Textes sur l'intersubjectivite v2

Textes sur l'intersubjectivite v2

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Textes sur l'intersubjectivite v2"

Le présent tome II de cet ouvrage intitulé Sur l'intersubjectivité, qui en comprend deux, est la traduction partielle de Zur Phänomenologie der Intersubiektivität, trois volumes (I. 1905-1920 ; II. 1921-1928 ; III, 1929-1935) qui ont été édités par Iso Kern et publiés en 1973 à La Haye par Martinus Nijhoff dans les Husserliana, tomes XIII, XIV et XV. Étant donné le nombre considérable de textes retenus (quelque 800 pages sur 1 800 environ dans l'édition allemande), la traduction française se présente en deux tomes : Sur l'intersubjectivité I ; Sur l'intersubjectivité II, le présent volume. La problématique husserlienne de l'intersubjectivité apparaît beaucoup plus différenciée, à la fois plus ramifiée et plus radicale que dans les textes publiés auparavant : elle s'y articule avec précision à la question de la corporéité primordiale, du temps, de l'imagination, de la communauté, de l'histoire, du langage, de la normalité, de la générativité et de l'individuation. En revanche, dans les textes publiés jusqu'ici, elle est souvent présentée soit de façon aporétique (Méditations cartésiennes), soit dans son extension d'emblée communautaire (Idées directrices II) ou historique (Krisis), en tout cas selon l'alternative trop simple de la constitution monadologique de l'égologie ou de la donation immédiate des autres dans le monde. Le second tome de l'édition française s'organise autour des 3 thèmes vecteurs : 1/le dédoublement égoïque homologue à l'oeuvre dans l'expérience empathique et dans les expériences du souvenir et de l'imagination, mais aussi de la différence fondamentale qui existe entre ces expériences intrasubjectives d'altérité interne qui offrent des structures constitutives de la conscience égoïque altérée, et l'expérience d'autrui qui en est le résultat constitutif, 2/l'intersubjectivité anthropologique, communautaire, historique et langagière, avec un accent particulier porté sur la problématique de la normalité et de la générativité dans sa relation descriptive aux anomalies et à leur genèse : l'animal, l'enfant, le fou, le primitif sont des autres qui élargissent mon expérience normale du monde, 3/l'individuation, de la facticité et de l'intermonadisation, dans sa relation avec l'horizon d'une métaphysique phénoménologique. N. D.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Dimensions :  3.4cmx14.8cmx21.6cm
  • Poids : 821.0g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France (Puf) Paru le
  • Collection : Epimethee
  • ISBN :  2130511392
  • EAN13 :  9782130511397
  • Classe Dewey :  140
  • Langue : Français

D'autres livres de Edmund Husserl

La Crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale

La Krisis, dont le manuscrit principal date de 1935-1936, est en vérité le testament de Husserl. Cela seul suffit à en assurer l'importance, du point de vue des études husserliennes. Mais la fascination que ce texte exerce a une origine et des raisons plus profondes. C'est qu'en lui ne se [.....

Idées directrices pour une phénoménologie

La phénoménologie qui s'élabore dans les Ideen est inconstestablement un idéalisme, et même un idéalisme trascendantal ; le terme même n'est pas dans les Ideen alors qu'il se rencontre dans des inédits antérieurs. C'est dire que les commentateurs s'accordent à regrouper autour de ce mot...

Leçons pour une phénoménologie de la conscience intime du temps

Une philosophie atteste sa grandeur en affrontant les questions les plus difficiles. Donc, au premier chef, celle du Temps. Aussi est-ce dès 1904-1905, à Göttingen, que Husserl tenta une analyse phénoménologique du temps, en lui appliquant les concepts fondamentaux d'intentionnalité et de [...

Voir tous les livres de Edmund Husserl

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Le présent tome II de cet ouvrage intitulé Sur l'intersubjectivité, qui en comprend deux, est la traduction partielle de Zur Phänomenologie der Intersubiektivität, trois volumes (I. 1905-1920 ; II. 1921-1928 ; III, 1929-1935) qui ont été édités par Iso Kern et publiés en 1973 à La Haye par Martinus Nijhoff dans les Husserliana, tomes XIII, XIV et XV. Étant donné le nombre considérable de textes retenus (quelque 800 pages sur 1 800 environ dans l'édition allemande), la traduction française se présente en deux tomes : Sur l'intersubjectivité I ; Sur l'intersubjectivité II, le présent volume. La problématique husserlienne de l'intersubjectivité apparaît beaucoup plus différenciée, à la fois plus ramifiée et plus radicale que dans les textes publiés auparavant : elle s'y articule avec précision à la question de la corporéité primordiale, du temps, de l'imagination, de la communauté, de l'histoire, du langage, de la normalité, de la générativité et de l'individuation. En revanche, dans les textes publiés jusqu'ici, elle est souvent présentée soit de façon aporétique (Méditations cartésiennes), soit dans son extension d'emblée communautaire (Idées directrices II) ou historique (Krisis), en tout cas selon l'alternative trop simple de la constitution monadologique de l'égologie ou de la donation immédiate des autres dans le monde. Le second tome de l'édition française s'organise autour des 3 thèmes vecteurs : 1/le dédoublement égoïque homologue à l'oeuvre dans l'expérience empathique et dans les expériences du souvenir et de l'imagination, mais aussi de la différence fondamentale qui existe entre ces expériences intrasubjectives d'altérité interne qui offrent des structures constitutives de la conscience égoïque altérée, et l'expérience d'autrui qui en est le résultat constitutif, 2/l'intersubjectivité anthropologique, communautaire, historique et langagière, avec un accent particulier porté sur la problématique de la normalité et de la générativité dans sa relation descriptive aux anomalies et à leur genèse : l'animal, l'enfant, le fou, le primitif sont des autres qui élargissent mon expérience normale du monde, 3/l'individuation, de la facticité et de l'intermonadisation, dans sa relation avec l'horizon d'une métaphysique phénoménologique. N. D.