share_book
Envoyer cet article par e-mail

Perceval le fou : Autobiographie d'un schizophrène

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Perceval le fou : Autobiographie d'un schizophrène

Perceval le fou : Autobiographie d'un schizophrène

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Perceval le fou : Autobiographie d'un schizophrène"

« Une autre fois, mes esprits se mirent à me chanter un air nouveau : "Tu es dans un asile de fous, tra-la-la... si tu n'y es pas, tu y es quand même, tra-la-la"... Mes voix m'avaient trompé si souvent que je ne voulais plus les croire alors qu'elles me disaient la vérité... J'en vins à comprendre que j'étais toujours sur terre, mais dans des circonstances extrêmement pénibles puisque je me trouvais dans un asile de fous... » Ainsi parlait John Thomas Perceval en 1835, dans un récit qui constitue un réel apport à notre connaissance de la schizophrénie. Au cours de ses luttes intérieures pour comprendre son expérience de psychotique, Perceval découvrit non seulement ce que nous appellerions aujourd'hui l'inconscient freudien, mais aussi ce type de phénomène que Freud appela par la suite la « psychopathologie de la vie quotidienne ». On s'apercevra, avec la description qu'il fait des traitements qu'on lui fit subir, qu'à quelques détails près la psychiatrie moderne n'a pas tellement évolué : la camisole chimique n'a fait que remplacer la camisole de force et les barbituriques et psychotropes, les chaînes et les bains glacés...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 400  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.0cmx22.2cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Bb Scientif.
  • ISBN :  2228895261
  • EAN13 :  9782228895262
  • Classe Dewey :  362.26
  • Langue : Français

D'autres livres de Gregory Bateson

Vers une écologie de l'esprit

La communication chez les cétacés, la schizophrénie, la théorie de l'évolution : ce sont quelques-uns des domaines qu'explore Gregory Bateson dans ce second tome de Vers une écologie de l'esprit. Le lecteur y trouvera un exposé de la théorie du double bind (double contrainte), situation [...

Steps to an Ecology of Mind: Collected Essays in Anthropology, Psychiatry, Evolution, and Epistemology

Gregory Bateson was a philosopher, anthropologist, photographer, naturalist, and poet, as well as the husband and collaborator of Margaret Mead. With a new foreword by his daughter Mary Katherine Bateson, this classic anthology of his major work will continue to delight and inform generations of rea...

Voir tous les livres de Gregory Bateson

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

« Une autre fois, mes esprits se mirent à me chanter un air nouveau : "Tu es dans un asile de fous, tra-la-la... si tu n'y es pas, tu y es quand même, tra-la-la"... Mes voix m'avaient trompé si souvent que je ne voulais plus les croire alors qu'elles me disaient la vérité... J'en vins à comprendre que j'étais toujours sur terre, mais dans des circonstances extrêmement pénibles puisque je me trouvais dans un asile de fous... » Ainsi parlait John Thomas Perceval en 1835, dans un récit qui constitue un réel apport à notre connaissance de la schizophrénie. Au cours de ses luttes intérieures pour comprendre son expérience de psychotique, Perceval découvrit non seulement ce que nous appellerions aujourd'hui l'inconscient freudien, mais aussi ce type de phénomène que Freud appela par la suite la « psychopathologie de la vie quotidienne ». On s'apercevra, avec la description qu'il fait des traitements qu'on lui fit subir, qu'à quelques détails près la psychiatrie moderne n'a pas tellement évolué : la camisole chimique n'a fait que remplacer la camisole de force et les barbituriques et psychotropes, les chaînes et les bains glacés...