share_book
Envoyer cet article par e-mail

La mélancolie du pouvoir: Omer Talon et le procès de la raison d'Etat

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La mélancolie du pouvoir: Omer Talon et le procès de la raison d'Etat

La mélancolie du pouvoir: Omer Talon et le procès de la raison d'Etat

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La mélancolie du pouvoir: Omer Talon et le procès de la raison d'Etat"

L'histoire a quelque peu oublié Omer Talon (1595-1652). Cet Avocat général au parlement de Paris, le plus éloquent magistrat de son temps, fut témoin et acteur d'une révolution dans l'art de gouverner : l'affirmation, à l'époque de Richelieu et de Mazarin, d'une monarchie autoritaire, impérieuse, de plus en plus déliée des préoccupations morales et religieuses.Une vie au miroir du temps, un temps au miroir d'une vie : ce livre retrace l'itinéraire d'un magistrat, dessine le portrait d'un homme emblématique et fait le récit des troubles et des tumultes que connut l'État royal entre 1630 et 1652.Joël Cornette suit Omer Talon aux Grands Jours de Poitiers (1632), ce tribunal d'exception où le roi de justice donna à voir le spectacle de la souveraineté. Il le voit réagir aux actions implacables du pouvoir sous la pression de la guerre. Il l'observe aussi affronter les violences de la Fronde. Il fait de lui Le greffier clairvoyant de ces événements dramatiques, témoin désemparé d'une ère qui s'achève sous ses yeux et dont il appréhende les lendemains.La mélancolie du pouvoir est ici vécue par un homme conduit presque malgré lui à instruire le procès de la toute-puissance du roi à l'heure de la raison d'État.Joël Cornette, professeur à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, est l'auteur notamment de Un révolutionnaire ordinaire. Benoît Lacombe, négociant 1759-1819 (1986) et de Le Roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle (1993).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 442  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.4cmx22.8cm
  • Poids : 739.4g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213601984
  • EAN13 :  9782213601984
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Joël Cornette

Absolutisme et Lumières 1652-1783

Le nom et l'image de Louis XIV sont attachés au triomphe de l'absolutisme : au terme d'un processus de réduction à l'obéissance, ordre, autorité et contrôle monarchique semblent s'imposer dans le royaume. Mais la volonté hégémonique du roi, en Europe, entraîne la France dans des guerres...

Une histoire du monde aux temps modernes

Tandis que Luther est déclaré hérétique, Soliman le Magnifique monte sur le trône à Istanbul. En 1639, le Japon se ferme au monde pour deux siècles, et Pascal met au point sa machine à calculer. La traite des Noirs bouleverse le continent africain, mais la dynastie mandchoue des Qing [......

L'affirmation de l'Etat absolu (1492-1652)

Cet ouvrage dresse le tableau d'un siècle et demi de mutations, lentes ou violentes, souvent dramatiques, qui ont ébranlé le royaume, à l'image de l'affrontement des croyances exacerbé par les deux Réformes (protestante et catholique). Il propose une double lecture : chronologique et [....]...

Histoire de la Bretagne et des Bretons : Tome 1, Des âges obscurs au règne de Louis XIV

Devenue française en 1532, la Bretagne n'a jamais cessé d'être elle-même. Son identité s'impose, par-delà les lieux communs, de la " Celtie " idéalisée des druides et des chevaliers du Graal jusqu'à Bécassine. Dans ce livre-somme, Joël Cornette, Breton et historien, retrace l'aventure ...

Voir tous les livres de Joël Cornette

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'histoire a quelque peu oublié Omer Talon (1595-1652). Cet Avocat général au parlement de Paris, le plus éloquent magistrat de son temps, fut témoin et acteur d'une révolution dans l'art de gouverner : l'affirmation, à l'époque de Richelieu et de Mazarin, d'une monarchie autoritaire, impérieuse, de plus en plus déliée des préoccupations morales et religieuses.Une vie au miroir du temps, un temps au miroir d'une vie : ce livre retrace l'itinéraire d'un magistrat, dessine le portrait d'un homme emblématique et fait le récit des troubles et des tumultes que connut l'État royal entre 1630 et 1652.Joël Cornette suit Omer Talon aux Grands Jours de Poitiers (1632), ce tribunal d'exception où le roi de justice donna à voir le spectacle de la souveraineté. Il le voit réagir aux actions implacables du pouvoir sous la pression de la guerre. Il l'observe aussi affronter les violences de la Fronde. Il fait de lui Le greffier clairvoyant de ces événements dramatiques, témoin désemparé d'une ère qui s'achève sous ses yeux et dont il appréhende les lendemains.La mélancolie du pouvoir est ici vécue par un homme conduit presque malgré lui à instruire le procès de la toute-puissance du roi à l'heure de la raison d'État.Joël Cornette, professeur à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, est l'auteur notamment de Un révolutionnaire ordinaire. Benoît Lacombe, négociant 1759-1819 (1986) et de Le Roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle (1993).