share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les socialismes français à l'épreuve du pouvoir (1830-1947) : Pour une critique mélancolique de la gauche

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les socialismes français à l'épreuve du pouvoir (1830-1947) : Pour une critique mélancolique de la gauche

Les socialismes français à l'épreuve du pouvoir (1830-1947) : Pour une critique mélancolique de la gauche

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les socialismes français à l'épreuve du pouvoir (1830-1947) : Pour une..."

Qu'est-ce qu'une politique socialiste ? Où doit-on placer le curseur indiquant la rupture avec le capitalisme, en matière de programmes, d'alliances ? Questions lancinantes, anciennes, mais toujours actuelles. Le détour par le passé opéré par les auteurs de ce livre, qui abordent la classique question des rapports entre socialismes et pouvoir politique, ne prétend pas trouver dans l'histoire des recettes qui auraient été insuffisamment suivies. Il vise à éclairer tant ce qui nous sépare que ce qui nous rapproche du passé, afin de réveiller la gauche quant au double assoupissement de son histoire et de son avenir. Refusant de se complaire dans une nostalgie floue de légendes dorées, les auteurs ont préféré secouer le cocotier des évidences, afin de regarder avec un oeil neuf certaines séquences de l'histoire socialiste de la gauche entre 1830 et 1947. Un oeil nourri, certes, du triple désenchantement dû aux impasses totalitaires, aux abdications de la social-démocratie et à l'impuissance d'un certain gauchisme... Mais aussi de préservation de l'étincelle fragile d'autres mondes possibles que l'ordre capitaliste. Ce livre conjugue les regards d'historiens, de sociologues et de philosophes : Daniel Bensaïd et Michael Löwy, Philippe Chanial, Philippe Corcuff, Thierry Hohl, Alain Maillard, Michelle Perrot, Bruno Scacciatelli.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 207  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.6cmx17.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Textuel Paru le
  • Collection : La discorde
  • ISBN :  2845971818
  • EAN13 :  9782845971813
  • Classe Dewey :  324.244
  • Langue : Français

D'autres livres de  Michelle Perrot

La plus belle histoire des femmes

Etre femme ? Comment vivre en femme sur la planète des hommes ? À chaque époque sa réponse. Mais toujours le même présupposé: ce sexe-là est le faible, le " deuxième ", l'inférieur, le subordonné. Y eut-il un temps béni où une nature féminine se serait exprimée en toute liberté ? Com...

Histoire des femmes en Occident, tome 3

De quelque côté que l'on se tourne, elle est présente, infiniment présente, du XVIe au XVIIIe siècle, sur l'ensemble des scènes domestique, économique, intellectuelle, publique, conflictuelle, et même ludique, de la société : la femme est là. D'elle on parle beaucoup, à perte de vue, ...

Histoire des femmes en Occident, tome 2 : Le Moyen Âge

Ces femmes du Moyen Âge, à qui maîtres, époux et censeurs dénient la parole avec tant de constance, ont finalement laissé plus de textes et d'échos de leur dire que de traces proprement matérielles. Le millénaire que couvre ce volume laisse, vers son début et vers sa fin, passer, un peu pl...

Histoire des femmes en Occident, tome 4 : Le XIXe siècle

L'image d'un XIXe siècle sombre et triste, austère et contraignant pour les femmes, est une représentation spontanée. On aurait tort de croire cependant que cette époque est seulement le temps d'une longue domination, d'une absolue soumission des femmes à une codification collective précise, ...

Voir tous les livres de  Michelle Perrot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Qu'est-ce qu'une politique socialiste ? Où doit-on placer le curseur indiquant la rupture avec le capitalisme, en matière de programmes, d'alliances ? Questions lancinantes, anciennes, mais toujours actuelles. Le détour par le passé opéré par les auteurs de ce livre, qui abordent la classique question des rapports entre socialismes et pouvoir politique, ne prétend pas trouver dans l'histoire des recettes qui auraient été insuffisamment suivies. Il vise à éclairer tant ce qui nous sépare que ce qui nous rapproche du passé, afin de réveiller la gauche quant au double assoupissement de son histoire et de son avenir. Refusant de se complaire dans une nostalgie floue de légendes dorées, les auteurs ont préféré secouer le cocotier des évidences, afin de regarder avec un oeil neuf certaines séquences de l'histoire socialiste de la gauche entre 1830 et 1947. Un oeil nourri, certes, du triple désenchantement dû aux impasses totalitaires, aux abdications de la social-démocratie et à l'impuissance d'un certain gauchisme... Mais aussi de préservation de l'étincelle fragile d'autres mondes possibles que l'ordre capitaliste. Ce livre conjugue les regards d'historiens, de sociologues et de philosophes : Daniel Bensaïd et Michael Löwy, Philippe Chanial, Philippe Corcuff, Thierry Hohl, Alain Maillard, Michelle Perrot, Bruno Scacciatelli.