share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les démons du muséum

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les démons du muséum

Les démons du muséum

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les démons du muséum"

La nuit, au muséum d'histoire naturelle, les ombres deviennent menaçantes. Thomas, le fils du gardien, aidé de son amie Chloé et de son père, un commissaire pas comme les autres, tente de découvrir qui en veut au squelette de Lucy, notre ancêtre australopithèque. Entre un groupuscule créationniste, un taxidermiste noctambule et les fantômes de Buffon et Darwin, les deux jeunes iront jusqu'à risquer leur vie pour que le musée retrouve la paix. Mais y parviendront-ils. Au fond de la galerie, Thomas montre à Chloé le fameux Smilodon. - Ses crocs ont accroché la cape écarlate du fantôme... on aurait dit un lambeau de peau déchiquetée. En frissonnant, la fille rousse s'écarte du colossal fauve squelettique. Reculant, elle se heurte à une vitrine : celle dans laquelle sont exposés les Primates. Le garçon, stupéfait, fixe la cage de verre. Sa camarade étonnée se retourne et papillonnant des paupières effleure du regard les ossements. Sabrant la vitre qui protège un moulage des vestiges de Lucy, un mot est tracé à grands traits rageurs rouge feu et sang : guenon !

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 150  pages
  • Dimensions :  1.4cmx14.8cmx20.8cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Editions Chant D'orties Paru le
  • Collection : Graines d'orties
  • ISBN :  2918746053
  • EAN13 :  9782918746058
  • Classe Dewey :  804
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Perrin

Le chamanisme

Religion originelle, thérapie encore pratiquée par des peuples indigènes, ou conduite mystique d'avenir ? À ces questions, l'anthropologie et l'histoire des religions donnent des réponses variées, parfois contradictoires. À partir de nombreux exemples, empruntés à diverses populations, t...

Voir les yeux fermés : Arts, chamanismes et thérapies

Toutes les sociétés ont créé, chacune à leur manière, des objets qui se situent à la croisée de la religion, de l'art et de la thérapie. Ici sont présentés quelques-uns de ceux qui donnent du pouvoir au thérapeute, qu'il soit chamane, devin, " homme-médecine ", médium, ou autre. Voir l...

Tableaux Kuna : Les Molas, un art d'Amérique

Les molas sont de véritables « tableaux » de tissu composés par les femmes kuna qui en font leur corsage. Les indiens kuna vivent pour la plupart sur des îles coralliennes de l'Océan Atlantique, au Panama. Ces molas sont faites selon une technique minutieuse qui évoque la ciselure. Vivant, va...

Voir tous les livres de Michel Perrin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La nuit, au muséum d'histoire naturelle, les ombres deviennent menaçantes. Thomas, le fils du gardien, aidé de son amie Chloé et de son père, un commissaire pas comme les autres, tente de découvrir qui en veut au squelette de Lucy, notre ancêtre australopithèque. Entre un groupuscule créationniste, un taxidermiste noctambule et les fantômes de Buffon et Darwin, les deux jeunes iront jusqu'à risquer leur vie pour que le musée retrouve la paix. Mais y parviendront-ils. Au fond de la galerie, Thomas montre à Chloé le fameux Smilodon. - Ses crocs ont accroché la cape écarlate du fantôme... on aurait dit un lambeau de peau déchiquetée. En frissonnant, la fille rousse s'écarte du colossal fauve squelettique. Reculant, elle se heurte à une vitrine : celle dans laquelle sont exposés les Primates. Le garçon, stupéfait, fixe la cage de verre. Sa camarade étonnée se retourne et papillonnant des paupières effleure du regard les ossements. Sabrant la vitre qui protège un moulage des vestiges de Lucy, un mot est tracé à grands traits rageurs rouge feu et sang : guenon !