share_book
Envoyer cet article par e-mail

En censurant un roman d'amour iranien

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
En censurant un roman d'amour iranien

En censurant un roman d'amour iranien

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "En censurant un roman d'amour iranien"

Téhéran, de nos jours. Comment un garçon et une fille peuvent-ils se rencontrer et vivre une histoire d'amour alors que la République islamique a instauré une rigoureuse séparation des sexes, aussi bien dans la rue et dans les jardins publics que dans les bibliothèques ? Comment publier un roman d'amour, alors que l'impitoyable censeur pourchasse non seulement toute prétendue incitation à la contre-révolution mais la moindre allusion érotique ? Sara et Dara s'aiment par messages codés inscrits dans des livres empruntés à la bibliothèque, par téléphone ou ordinateur interposé et au cours de promenades dans les rues en jouant à cache-cache avec les miliciens de la campagne contre la Corruption sociale. Au fait de toutes les théories littéraires, Shariar Mandanipour rédige sous nos yeux un poignant roman d'amour « postmoderne », à la fois réaliste et fantastique, placé sous l'égide des grands poètes persans, des écrivains et des cinéastes occidentaux. Dans des apartés marqués par la dérision et l'autodérision, il nous révèle les difficultés auxquelles est confronté un romancier iranien contemporain qui écrit sous l'oeil intériorisé du censeur. En censurant un roman d'amour iranien réconcilie Le Procès de Kafka et de Welles, La Ferme des animaux d'Orwell, le Journal des Faux-monnayeurs de Gide et les Contes des Mille et Une Nuits.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 403  pages
  • Dimensions :  3.4cmx14.6cmx22.0cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : CADRE VERT
  • ISBN :  2021005917
  • EAN13 :  9782021005912
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Shahriar Mandanipour

En censurant un roman d'amour iranien

Shahriar Mandanipour est né en 1957 en Iran et vit depuis 2006 aux Etats-Unis. A la fois essayiste et romancier, il a reçu de nombreux prix littéraires en Iran bien que ses livres aient été interdits par la censure de 1992 à 1997. En censurant un roman d'amour iranien est son premier livre tra...

Voir tous les livres de Shahriar Mandanipour

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Téhéran, de nos jours. Comment un garçon et une fille peuvent-ils se rencontrer et vivre une histoire d’amour alors que la République islamique a instauré une rigoureuse séparation des sexes, aussi bien dans la rue et dans les jardins publics que dans les bibliothèques ? Comment publier un roman d’amour, alors que l’impitoyable censeur pourchasse non seulement toute prétendue incitation à la contre-révolution mais la moindre allusion érotique ? Sara et Dara s’aiment par messages codés inscrits dans des livres empruntés à la bibliothèque, par téléphone ou ordinateur interposé et au cours de promenades dans les rues en jouant à cache-cache avec les miliciens de la campagne contre la Corruption sociale. Au fait de toutes les théories littéraires, Shariar Mandanipour rédige sous nos yeux un poignant roman d’amour « postmoderne », à la fois réaliste et fantastique, placé sous l’égide des grands poètes persans, des écrivains et des cinéastes occidentaux. Dans des apartés marqués par la dérision et l’autodérision, il nous révèle les difficultés auxquelles est confronté un romancier iranien contemporain qui écrit sous l’oeil intériorisé du censeur. En censurant un roman d’amour iranien réconcilie Le Procès de Kafka et de Welles, La Ferme des animaux d’Orwell, le Journal des Faux-monnayeurs de Gide et les Contes des Mille et Une Nuits.