share_book
Envoyer cet article par e-mail

Scolariser des élèves avec autisme et TED - Vers l'inclusion

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Scolariser des élèves avec autisme et TED - Vers l'inclusion

Scolariser des élèves avec autisme et TED - Vers l'inclusion

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Scolariser des élèves avec autisme et TED - Vers l'inclusion"

La pédagogie de l’inclusion, apparue dans les années 90, abolit toute forme d’exclusion et ne propose d’autres modalités de scolarisation pour les élèves handicapés que celles en vigueur dans les classes ordinaires, quelle que soit la gravité du handicap. C’est l’école ordinaire pour tous : l’école doit répondre aux besoins éducatifs de « tous » les élèves, quels que sont leurs profils. Mais ce modèle a une ambition encore plus vaste puisqu’il prétend bénéficier, particulièrement dans le cas de l’autisme, à tous les élèves, y compris les élèves non handicapés. Toutefois, si « l’inclusion » s’est substituée à « l’intégration » dans les discours, il importe d’apprécier la situation actuelle à travers une pluralité d’exemples concrets. Car malgré l’élan donné, force est de constater que la loi du 11 février 2005 et ses textes d’application affirment seulement « un droit à la scolarisation pour les élèves handicapés ». Elle n’a pas déclaré que cette scolarisation se ferait en milieu ordinaire pour « tous » les élèves. Elle peut tout aussi bien s’effectuer en milieu spécialisé, pour les cas de handicaps plus sévères. C’est dans se contexte que la question de l’inclusion scolaire de l’autisme se pose plus que jamais.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 352  pages
  • Editeur :   Dunod Paru le
  • Collection : Enfances
  • ISBN :  2100572458
  • EAN13 :  9782100572458
  • Classe Dewey :  500
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean-Louis Adrien

Réussir son mémoire en psycho : Elaboration et rédaction du travail d'étude et de recherche

Pratique et complet, Réussir son mémoire en psycho permet à l'étudiant d'acquérir la méthodologie pertinente pour l'élaboration et la réalisation du mémoire (TER). De la définition de la problématique à la rédaction du mémoire ou à sa présentation orale, il accompagnera l'étudiant ...

Régulation, autorégulation, dysrégulation : Pistes pour l'intervention et la recherche

Cet ouvrage présente une synthèse des diverses approches des processus de régulation, qui relèvent de la psychologie et de la psychopathologie du développement, de la psychologie de l'apprentissage et de la psychologie cognitive. Pour chaque période de la vie, petite enfance, enfance, adolesce...

Voir tous les livres de  Jean-Louis Adrien

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La pédagogie de l’inclusion, apparue dans les années 90, abolit toute forme d’exclusion et ne propose d’autres modalités de scolarisation pour les élèves handicapés que celles en vigueur dans les classes ordinaires, quelle que soit la gravité du handicap. C’est l’école ordinaire pour tous : l’école doit répondre aux besoins éducatifs de « tous » les élèves, quels que sont leurs profils. Mais ce modèle a une ambition encore plus vaste puisqu’il prétend bénéficier, particulièrement dans le cas de l’autisme, à tous les élèves, y compris les élèves non handicapés. Toutefois, si « l’inclusion » s’est substituée à « l’intégration » dans les discours, il importe d’apprécier la situation actuelle à travers une pluralité d’exemples concrets. Car malgré l’élan donné, force est de constater que la loi du 11 février 2005 et ses textes d’application affirment seulement « un droit à la scolarisation pour les élèves handicapés ». Elle n’a pas déclaré que cette scolarisation se ferait en milieu ordinaire pour « tous » les élèves. Elle peut tout aussi bien s’effectuer en milieu spécialisé, pour les cas de handicaps plus sévères. C’est dans se contexte que la question de l’inclusion scolaire de l’autisme se pose plus que jamais.