share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les facultés de l'âme : Une histoire des systèmes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les facultés de l'âme : Une histoire des systèmes

Les facultés de l'âme : Une histoire des systèmes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les facultés de l'âme : Une histoire des systèmes"

    Le problème des facultés de l'âme n'a pas cessé de se poser depuis la naissance de la philosophie. Si le terme a été critiqué au cours de l'histoire, il reste que l'idée de faculté est nécessaire à la psychologie comme le montrent les écrits contemporains de Jerry Fodor qui constituent une référence incontournable dans les sciences cognitives actuellement. Avant le XIXe siècle, on ne trouve aucun système élaboré et bien établi de classification des facultés mentales. Ceux-ci vont être proposés au cours du XIXe siècle. La question de l'existence des facultés est, comme celle de l'âme elle-même, une question de métaphysique. Les philosophes reconnaîtront alors l'existence de trois grandes classes de faits et de fonctions psychologiques : des faits représentatifs ou faits intellectuels ; le propre de l'intelligence étant de connaître (cognition) ; - des faits affectifs ou sensitifs (affection) ; - et des faits volitifs ou de volonté (volition), penser, aimer, vouloir sont trois opérations profondément distinctes. Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle la localisation cérébrale des facultés ou plutôt des fonctions mentales va intéresser de plus en plus les chercheurs, alors que les philosophes abandonnaient progressivement le problème de leur classification. Le développement de la psychophysiologie et de la psychologie scientifique en général au cours du XXe siècle va laisser dans l'oubli l'ancienne psychologie des facultés mais le terme faculté va rester dans le langage courant. L'ouvrage proposé ici est ainsi constitué de deux parties : la première montre l'évolution des classifications systématiques des facultés de l'âme proposées au XIXe siècle en France par les philosophes universitaires intéressés par l'étude de l'âme et par les savants intéressés par la localisation anatomique de ces facultés ; la seconde partie rassemble les plus fameux écrits du XIXe siècle sur la psychologie des facultés.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 370  pages
    • Dimensions :  2.8cmx13.6cmx21.4cm
    • Poids : 381.0g
    • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
    • Collection : Encyclopédie psychologique
    • ISBN :  2747584259
    • EAN13 :  9782747584258
    • Classe Dewey :  150
    • Langue : Français

    D'autres livres de Serge Nicolas

    Histoire de la philosophie en France au XIXe siècle : Naissance de la psychologie spiritualiste (1789-1830)

    L'objet de ce livre est de donner une histoire de la philosophie académique en France de la Révolution à la Restauration en montrant l'émergence progressive d'une volonté politique de fonder la philosophie sur la psychologie. Les mécanismes de cette " psychologisation " progressive de la philo...

    La psychologie de Th Jouffroy

    Le nom de Théodore Jouffroy (1796-1842) est aujourd'hui très connu des philosophes et historiens de la philosophie et de la psychologie française. Il appartient comme Victor Cousin (1792-1867) au même mouvement philosophique : l'éclectisme. Jouffroy fut sans conteste celui qui développa au plu...

    L'hypnose : Charcot face à Bernheim : L'école de la Salpêtrière face à l'école de Nancy

    Il est impossible d'écrire une histoire complète de l'hypnose et de la psychologie clinique sans faire référence à Charcot et l'Ecole de la Salpêtrière et à Bernheim et l'Ecole de Nancy. Si on se réfère souvent à l'opposition au XIXe siècle entre ces deux écoles dans les textes généra...

    Histoire de la psychologie

    Ce livre présente une histoire complète de la psychologie incluant la vie et l'œuvre des plus grands psychologues des XIXe et XXe siècles. Après avoir retracé le contexte philosophique et scientifique de l'établissement de la psychologie, l'ouvrage analyse l'émergence de la psychologie scien...

    Voir tous les livres de Serge Nicolas

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le problème des facultés de l'âme n'a pas cessé de se poser depuis la naissance de la philosophie. Si le terme a été critiqué au cours de l'histoire, il reste que l'idée de faculté est nécessaire à la psychologie comme le montrent les écrits contemporains de Jerry Fodor qui constituent une référence incontournable dans les sciences cognitives actuellement. Avant le XIXe siècle, on ne trouve aucun système élaboré et bien établi de classification des facultés mentales. Ceux-ci vont être proposés au cours du XIXe siècle. La question de l'existence des facultés est, comme celle de l'âme elle-même, une question de métaphysique. Les philosophes reconnaîtront alors l'existence de trois grandes classes de faits et de fonctions psychologiques : des faits représentatifs ou faits intellectuels ; le propre de l'intelligence étant de connaître (cognition) ; - des faits affectifs ou sensitifs (affection) ; - et des faits volitifs ou de volonté (volition), penser, aimer, vouloir sont trois opérations profondément distinctes. Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle la localisation cérébrale des facultés ou plutôt des fonctions mentales va intéresser de plus en plus les chercheurs, alors que les philosophes abandonnaient progressivement le problème de leur classification. Le développement de la psychophysiologie et de la psychologie scientifique en général au cours du XXe siècle va laisser dans l'oubli l'ancienne psychologie des facultés mais le terme faculté va rester dans le langage courant. L'ouvrage proposé ici est ainsi constitué de deux parties : la première montre l'évolution des classifications systématiques des facultés de l'âme proposées au XIXe siècle en France par les philosophes universitaires intéressés par l'étude de l'âme et par les savants intéressés par la localisation anatomique de ces facultés ; la seconde partie rassemble les plus fameux écrits du XIXe siècle sur la psychologie des facultés.