share_book
Envoyer cet article par e-mail

Giuseppe De Nittis : La modernité élégante

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Giuseppe De Nittis : La modernité élégante

Giuseppe De Nittis : La modernité élégante

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Giuseppe De Nittis : La modernité élégante"

Giuseppe De Nittis (Barletta, 1846 - Saint-Germain-en-Laye, 1884) est la figure la plus marquante des artistes italiens vivant à Paris dans la seconde moitié du XIXe siècle. Depuis 1886, aucune exposition parisienne n'a été consacrée à ce grand artiste qui fut l'ami de Manet et de Degas et qui partagea sa vie entre Paris, Naples et Londres. Peintre de la modernité, De Nittis s'intéresse à la vie des boulevards, au spectacle de la rue et aux courses hippiques d'Auteuil ou de Longchamp, attentif à décrire les toilettes et les modes de l'élégance parisienne. C'est un paysagiste sensible, aussi habile à traduire les contrastes lumineux de son pays natal que les ciels brumeux d'Ile-de-France ou les brouillards londoniens, notamment en expérimentant la technique du pastel dans des oeuvres de grand format. Brillant interprète de la beauté féminine, il devient également, sous l'influence de collectionneurs raffinés - comme les Goncourt ou Burty -, l'un des meilleurs représentants du japonisme pictural, multipliant dans de nombreux tableaux les hardiesses de composition. De Nittis meurt à 38 ans " en pleine jeunesse et en pleine gloire ", comme l'écrit Alexandre Dumas. Cet ouvrage est la première monographie en français à lui être consacrée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 295  pages
  • Dimensions :  2.6cmx24.8cmx28.4cm
  • Poids : 1778.1g
  • Editeur :   Paris Musées Paru le
  • Collection : SAS PARIS MUSEE
  • ISBN :  2759601420
  • EAN13 :  9782759601424
  • Classe Dewey :  999
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Giuseppe De Nittis (Barletta, 1846 - Saint-Germain-en-Laye, 1884) est la figure la plus marquante des artistes italiens vivant à Paris dans la seconde moitié du XIXe siècle. Depuis 1886, aucune exposition parisienne n'a été consacrée à ce grand artiste qui fut l'ami de Manet et de Degas et qui partagea sa vie entre Paris, Naples et Londres. Peintre de la modernité, De Nittis s'intéresse à la vie des boulevards, au spectacle de la rue et aux courses hippiques d'Auteuil ou de Longchamp, attentif à décrire les toilettes et les modes de l'élégance parisienne. C'est un paysagiste sensible, aussi habile à traduire les contrastes lumineux de son pays natal que les ciels brumeux d'Ile-de-France ou les brouillards londoniens, notamment en expérimentant la technique du pastel dans des oeuvres de grand format. Brillant interprète de la beauté féminine, il devient également, sous l'influence de collectionneurs raffinés - comme les Goncourt ou Burty -, l'un des meilleurs représentants du japonisme pictural, multipliant dans de nombreux tableaux les hardiesses de composition. De Nittis meurt à 38 ans " en pleine jeunesse et en pleine gloire ", comme l'écrit Alexandre Dumas. Cet ouvrage est la première monographie en français à lui être consacrée.