share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mémoires de l'inachevé (1954-1993)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mémoires de l'inachevé (1954-1993)

Mémoires de l'inachevé (1954-1993)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mémoires de l'inachevé (1954-1993)"

Divorcée, mère de quatre enfants, Grisélidis Réal (1929-2005) commence à se prostituer au début des années 1960. Elle deviendra ensuite la fameuse « catin révolutionnaire » des mouvements de prostituées des années 1970. Elle est notamment l'auteur de Carnet de bal d'une courtisane (Verticales « Minimales », 2005), Le noir est une couleur (Verticales, 2005, Folio n° 4646), La passe imaginaire (Verticales, 2006), Les Sphinx (Verticales, 2006), Suis-je encore vivante ? (Verticales, 2008).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 384  pages
  • Dimensions :  2.4cmx14.0cmx20.4cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Verticales Paru le
  • Collection : VERTICALES
  • ISBN :  207013539X
  • EAN13 :  9782070135394
  • Classe Dewey :  846
  • Langue : Français

D'autres livres de Grisélidis Réal

Le noir est une couleur

Jeune mère, Grisélidis Réal s'enfuit en Allemagne avec ses enfants et Bill, son amant noir américain, arraché à un asile psychiatrique genevois. Au terme de leur cavale, l'étrange famille va échouer à Munich. Pour survivre et échapper à l'inertie psychique de son compagnon, la [....]...

Suis-je encore vivante ? : Journal de prison

" La vie en prison continue. Dehors un merveilleux printemps, éblouissant, juteux, se déverse et nous n'en apercevons qu'une goutte à l'intérieur des cellules. Parfois un avion passe dans le carré de ciel et semble briser l'épine dorsale de la maison. " En février 1963, Grisélidis Réal est ...

Les sphinx

" Je vous écris tout le temps. En dormant, en rêvant, en vous écrivant, en ne vous écrivant pas, c'est devenu mon souffle, ma respiration, mon inconscient, ma force, mon réservoir de folie et de sensations fortes. C'est une existence parallèle qui s'est installée en moi, vous n'y êtes pour r...

La passe imaginaire

" Voici les lettres intimes que j'ai reçues, en dix ans, d'une des femmes les plus rares que j'aie eu à connaître. Ces lettres racontent sa vie du jour et de la nuit, ses clients (immigrés turcs ou arabes, pour la plupart), ses rêveries de vieillesse, ses amants imaginaires, ses coups de gueule...

Voir tous les livres de Grisélidis Réal

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Divorcée, mère de quatre enfants, Grisélidis Réal (1929-2005) commence à se prostituer au début des années 1960. Elle deviendra ensuite la fameuse « catin révolutionnaire » des mouvements de prostituées des années 1970. Elle est notamment l’auteur de Carnet de bal d’une courtisane (Verticales « Minimales », 2005), Le noir est une couleur (Verticales, 2005, Folio n° 4646), La passe imaginaire (Verticales, 2006), Les Sphinx (Verticales, 2006), Suis-je encore vivante ? (Verticales, 2008).