share_book
Envoyer cet article par e-mail

Décider en incertitude : Les cas d'une technologie à risques et de l'épidémie d'hépatite C

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Décider en incertitude : Les cas d'une technologie à risques et de l'épidémie d'hépatite C

Décider en incertitude : Les cas d'une technologie à risques et de l'épidémie d'hépatite C

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Décider en incertitude : Les cas d'une technologie à risques et de..."

Beaucoup d'acteurs publics ont la nostalgie des choix tranchés. Aujourd'hui, la décision serait devenue lourde voire impossible. Il faut la préparer en amont, l'étayer, l'amender en cours d'élaboration, la justifier auprès de multiples publics, la laisser ouverte à des évolutions futures, etc. L'accumulation de ces exigences est accentuée par les contextes d'incertitude qui demandent à la fois prudence et action. Enfin, l'existence de dangers collectifs et leur complexité due à l'urgence et à la technicité mettent particulièrement à l'épreuve les modes de décision classiques. Une question se pose donc de plus en plus fréquemment dans quelle mesure une controverse publique rend-elle la décision plus difficile, ou au contraire est-elle un moyen de la préparer et de la solidifier ? Cet ouvrage contribue à répondre à cette question à travers l'étude de deux exemples de décision inattendue : l'une parce qu'elle semblait prévisible s'inscrivant dans une procédure bien formatée, l'autre parce qu'elle semblait s'imposer au vu d'une urgence. Mais dans les deux cas la décision attendue échoue : le premier est une décision " contre-intuitive " qui concerne un projet innovant d'usine dans le Finistère. Celle-ci présentait toutes les garanties techniques possibles, résolvait un problème local majeur (élimination des lisiers excédentaires) et disposait du soutien d'une vaste coalition d'acteurs. Mais un télescopage inattendu avec la catastrophe d'AZF à Toulouse déstabilise radicalement un processus qui semblait joué d'avance. Le second est une " décision molle ", qui alterne des séquences de non-décision avec des mesures minimales malgré une urgence sanitaire qui ne le devient jamais politiquement. Il s'agit de l'épidémie d'hépatite C qui touche aujourd'hui plus de 500 000 personnes, mais qui est restée depuis vingt ans un enjeu latent, un problème public silencieux.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 216  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.4cmx21.6cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Risques Collectifs et Situations de Crise
  • ISBN :  2747594572
  • EAN13 :  9782747594578
  • Classe Dewey :  360
  • Langue : Français

D'autres livres de  Pierre Lascoumes

Rapport moral sur l'argent dans le monde

Le Rapport moral sur l'argent dans le monde, édité annuellement par l'Association d'économie financière, avec l'aide de la Caisse des Dépôts, fournit chaque année une large synthèse des grands débats qui ont traversé le monde de la finance au cours de l'année écoulée. L'originalité du ...

Prix : 375 DH
Agir dans un monde incertain - Essai sur la démocratie technique

Des cultures OGM aux prudents atermoiements des décideurs à propos des règles de recherche sur les cellules souches en passant par les mesures contre l'effet de serre : sur ces dossiers fondamentaux, comment nos dirigeants peuvent-ils prendre des décisions alors qu'ils sont plongés dans les...

Surveiller et Punir de Michel Foucault : Regards critiques 1975-1979

Surveiller et Punir est le premier ouvrage que Michel Foucault réalise en parallèle à son enseignement au Collège de France. Hors de l'amphithéâtre, la présence du philosophe est, au début des années 1970, moins sur les tables de librairies que dans l'actualité, en particulier avec le GIP(...

Voir tous les livres de  Pierre Lascoumes

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Beaucoup d'acteurs publics ont la nostalgie des choix tranchés. Aujourd'hui, la décision serait devenue lourde voire impossible. Il faut la préparer en amont, l'étayer, l'amender en cours d'élaboration, la justifier auprès de multiples publics, la laisser ouverte à des évolutions futures, etc. L'accumulation de ces exigences est accentuée par les contextes d'incertitude qui demandent à la fois prudence et action. Enfin, l'existence de dangers collectifs et leur complexité due à l'urgence et à la technicité mettent particulièrement à l'épreuve les modes de décision classiques. Une question se pose donc de plus en plus fréquemment dans quelle mesure une controverse publique rend-elle la décision plus difficile, ou au contraire est-elle un moyen de la préparer et de la solidifier ? Cet ouvrage contribue à répondre à cette question à travers l'étude de deux exemples de décision inattendue : l'une parce qu'elle semblait prévisible s'inscrivant dans une procédure bien formatée, l'autre parce qu'elle semblait s'imposer au vu d'une urgence. Mais dans les deux cas la décision attendue échoue : le premier est une décision " contre-intuitive " qui concerne un projet innovant d'usine dans le Finistère. Celle-ci présentait toutes les garanties techniques possibles, résolvait un problème local majeur (élimination des lisiers excédentaires) et disposait du soutien d'une vaste coalition d'acteurs. Mais un télescopage inattendu avec la catastrophe d'AZF à Toulouse déstabilise radicalement un processus qui semblait joué d'avance. Le second est une " décision molle ", qui alterne des séquences de non-décision avec des mesures minimales malgré une urgence sanitaire qui ne le devient jamais politiquement. Il s'agit de l'épidémie d'hépatite C qui touche aujourd'hui plus de 500 000 personnes, mais qui est restée depuis vingt ans un enjeu latent, un problème public silencieux.