share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'olivier en Corse : Olives, oliviers, huiles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'olivier en Corse : Olives, oliviers, huiles

L'olivier en Corse : Olives, oliviers, huiles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'olivier en Corse : Olives, oliviers, huiles"

L'olivier, ou tout au moins l'oléastre, est présent en Corse depuis les temps les plus reculés. Sa culture fortement encouragée par les maîtres successifs de l'île se développa au cours des siècles de manière inégale et ne connut de véritable essor qu'au XIXème siècle. L'huile était utilisée dans l'alimentation, la pharmacopée, les soins du corps, elle avait en outre des usages domestiques, magiques ou religieux. L'histoire de l'olivier en Corse est celle de l'île. L'oléiculture corse connaît, depuis quelques années, un renouveau. Les huiles d'olives corses, chargées des senteurs des herbes du maquis ou de la brise marine, se prêtent avec bonheur aux préparations les plus diverses : cuisson des poissons, mîjotage des viandes, braisage des légumes, préparations des pâtes ou des pâtisseries. Elles contribuent avec puissance et finesse à la saveur et à la spécificité de la gastronomie corse.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 195  pages
  • Dimensions :  1.2cmx16.6cmx18.6cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Dcl Paru le
  • Collection : BEAUX LIVRES
  • ISBN :  2911797744
  • EAN13 :  9782911797743
  • Classe Dewey :  630
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'olivier, ou tout au moins l'oléastre, est présent en Corse depuis les temps les plus reculés. Sa culture fortement encouragée par les maîtres successifs de l'île se développa au cours des siècles de manière inégale et ne connut de véritable essor qu'au XIXème siècle. L'huile était utilisée dans l'alimentation, la pharmacopée, les soins du corps, elle avait en outre des usages domestiques, magiques ou religieux. L'histoire de l'olivier en Corse est celle de l'île. L'oléiculture corse connaît, depuis quelques années, un renouveau. Les huiles d'olives corses, chargées des senteurs des herbes du maquis ou de la brise marine, se prêtent avec bonheur aux préparations les plus diverses : cuisson des poissons, mîjotage des viandes, braisage des légumes, préparations des pâtes ou des pâtisseries. Elles contribuent avec puissance et finesse à la saveur et à la spécificité de la gastronomie corse.