share_book
Envoyer cet article par e-mail

La futaie irrégulière : Théorie et pratique de la sylviculture irrégulière, continue et proche de la nature

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La futaie irrégulière : Théorie et pratique de la sylviculture irrégulière, continue et proche de la nature

La futaie irrégulière : Théorie et pratique de la sylviculture irrégulière, continue et proche de la nature

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La futaie irrégulière : Théorie et pratique de la sylviculture..."

Si l'intérêt sylvicole de la futaie irrégulière est démontré et magistralement argumenté tout au long de cet ouvrage, l'on a pu constater aussi que ses vertus ne se limitaient pas à la seule production de bois, mais qu'elle s'avérait particulièrement intéressante au regard de certaines fonctions de la forêt actuellement redécouvertes - protection des sols et de l'eau, valorisation de la biodiversité, accueil du public, etc. C'est ce renouveau qui a conduit à la notion déclinée ici en sous-titre : " sylviculture proche de la nature ". Ce livre devrait convaincre tous les praticiens de la forêt que, dans ce domaine, bonne économie rime avec bonne écologie, et que, inversement, un strict respect des exigences écologiques est la condition d'une bonne économie, profitable et rentable tant pour le propriétaire que pour l'économie globale et la société. Aussi propose-t-il des bases aussi bien théoriques que pratiques de ce mode de traitement, avec les résultats qui peuvent en être espérés. Et, contrairement à ce qui est parfois encore entendu, le débat ne néglige pas les conséquences économiques et sociales en faisant la part (trop) belle aux aspects écologiques. Les sujétions de gestion durable ne grèvent pas la rentabilité d'une gestion forestière insuffisamment rentable. C'est exactement du contraire qu'il s'agit : elle augmente la rentabilité, et constitue même l'une des conditions d'un retour à la rentabilité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 286  pages
  • Dimensions :  1.6cmx17.0cmx23.8cm
  • Poids : 698.5g
  • Editeur :   Edisud Paru le
  • ISBN :  2744905534
  • EAN13 :  9782744905537
  • Classe Dewey :  634.95
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Si l'intérêt sylvicole de la futaie irrégulière est démontré et magistralement argumenté tout au long de cet ouvrage, l'on a pu constater aussi que ses vertus ne se limitaient pas à la seule production de bois, mais qu'elle s'avérait particulièrement intéressante au regard de certaines fonctions de la forêt actuellement redécouvertes - protection des sols et de l'eau, valorisation de la biodiversité, accueil du public, etc. C'est ce renouveau qui a conduit à la notion déclinée ici en sous-titre : " sylviculture proche de la nature ". Ce livre devrait convaincre tous les praticiens de la forêt que, dans ce domaine, bonne économie rime avec bonne écologie, et que, inversement, un strict respect des exigences écologiques est la condition d'une bonne économie, profitable et rentable tant pour le propriétaire que pour l'économie globale et la société. Aussi propose-t-il des bases aussi bien théoriques que pratiques de ce mode de traitement, avec les résultats qui peuvent en être espérés. Et, contrairement à ce qui est parfois encore entendu, le débat ne néglige pas les conséquences économiques et sociales en faisant la part (trop) belle aux aspects écologiques. Les sujétions de gestion durable ne grèvent pas la rentabilité d'une gestion forestière insuffisamment rentable. C'est exactement du contraire qu'il s'agit : elle augmente la rentabilité, et constitue même l'une des conditions d'un retour à la rentabilité.