share_book
Envoyer cet article par e-mail

Contre-histoire de la philosophie : Tome 3 Les libertins baroques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Contre-histoire de la philosophie : Tome 3 Les libertins baroques

Contre-histoire de la philosophie : Tome 3 Les libertins baroques

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Contre-histoire de la philosophie : Tome 3 Les libertins baroques"

Les deux premiers volumes de cette " Contre-histoire de la philosophie " montrent, entre autres, que les présocratiques n'existent pas ; que Platon aspire à un immense autodafé des oeuvres du matérialiste Démocrite ; qu'Epicure n'est pas un pourceau ; que l'épicurisme dure plus de cinq siècles ; que plus d'un millénaire de gnosticisme licencieux passe à la trappe du Moyen Age après la moulinette de l'historiographie dominante ; qu'il existe un grand nombre de chrétiens hédonistes ; que Montaigne n'a pas écrit mais dicté les Essais - ce qui change toute l'économie de l'oeuvre...- ; que, via sa " fille d'alliance ", Marie de Gournay, il infuse le siècle suivant ; etc... Le XVIIe siècle, précisément, est ici traité dans un esprit de déconstruction des mythes et légendes de l'histoire officielle de la philosophie - devenue l'histoire de la philosophie officielle. Aux antipodes d'un " Grand Siècle " de carte postale avec Descartes, Pascal, Fénelon, on découvre une constellation de " libertins baroques " qui, encore chrétiens, s'abreuvent à Montaigne, aux récits de voyage des découvreurs du Nouveau Monde, aux cabinets de curiosités, aux leçons données par les lunettes astronomiques, aux anamorphoses des peintres... Ces philosophes se nomment Charron, la Mothe Le Vayer, Saint-Evremond, Gassendi - ou Spinoza qui, étrangement, n'a jamais été abordé sous l'angle de sa spécificité hédoniste.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 310  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Grasset & Fasquelle Paru le
  • ISBN :  2246689112
  • EAN13 :  9782246689119
  • Classe Dewey :  190.903 2
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Onfray

Traité d'athéologie

" Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l'intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d'un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du ...

Prix : 93 DH
La Puissance d'exister

Après avoir écrit une trentaine de livres publiés en une vingtaine de langues et donné des conférences au Japon, au Brésil, aux Etats-Unis, en Argentine, en Inde, en Haïti, en Australie, au Mali, en Mauritanie, au Canada, au Maroc, sans parler d'une dizaine de pays d'Europe, Michel Onfray n'a...

Prix : 89 DH

Contre-histoire de la philosophie, tome 2

Dans cette 'Contre Histoire de la philosophie', Michel Onfray se propose d'examiner en six volumes vingt-cinq siècles de philosophie oubliée. Les manuels, les histoires, les encyclopédies, les travaux universitaires, les programmes scolaires, les ...

Prix : 274 DH
Contre-histoire de la philosophie

Donner à lire des philosophies négligées par la tradition universitaire, réhabiliter une " pensée du plaisir " contre le platonisme, tel est le projet de Michel Onfray dans cette " contre-histoire de la philosophie ". Ainsi traite-t-il du XVIIe siècle dans un esprit de déconstruction des ...

Prix : 93 DH

Voir tous les livres de Michel Onfray

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les deux premiers volumes de cette " Contre-histoire de la philosophie " montrent, entre autres, que les présocratiques n'existent pas ; que Platon aspire à un immense autodafé des oeuvres du matérialiste Démocrite ; qu'Epicure n'est pas un pourceau ; que l'épicurisme dure plus de cinq siècles ; que plus d'un millénaire de gnosticisme licencieux passe à la trappe du Moyen Age après la moulinette de l'historiographie dominante ; qu'il existe un grand nombre de chrétiens hédonistes ; que Montaigne n'a pas écrit mais dicté les Essais - ce qui change toute l'économie de l'oeuvre...- ; que, via sa " fille d'alliance ", Marie de Gournay, il infuse le siècle suivant ; etc... Le XVIIe siècle, précisément, est ici traité dans un esprit de déconstruction des mythes et légendes de l'histoire officielle de la philosophie - devenue l'histoire de la philosophie officielle. Aux antipodes d'un " Grand Siècle " de carte postale avec Descartes, Pascal, Fénelon, on découvre une constellation de " libertins baroques " qui, encore chrétiens, s'abreuvent à Montaigne, aux récits de voyage des découvreurs du Nouveau Monde, aux cabinets de curiosités, aux leçons données par les lunettes astronomiques, aux anamorphoses des peintres... Ces philosophes se nomment Charron, la Mothe Le Vayer, Saint-Evremond, Gassendi - ou Spinoza qui, étrangement, n'a jamais été abordé sous l'angle de sa spécificité hédoniste.