share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le grand architecte de l'univers : Du symbole à la fracture

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le grand architecte de l'univers : Du symbole à la fracture

Le grand architecte de l'univers : Du symbole à la fracture

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le grand architecte de l'univers : Du symbole à la fracture"

Symbole majeur de la franc-maçonnerie, le Grand Architecte de l'Univers surgit dès le XVIe siècle pour représenter Dieu. Dans la maçonnerie naissante du XIXe siècle, il apparaît comme le plus petit dénominateur commun métaphysique mais, pour l'immense majorité des maçons, il est clairement le Dieu de la Bible. Pour Newton, savant de la modernité en même temps que bibliste passionné, il est vu comme Grand horloger et mathématicien. Au dieu trinitaire des chrétiens s'oppose ce "dieu un". Mais chacun allant au ciel par le chemin qui lui plaît, comme l'écrit Voltaire, ce concept commode admet toutes les définitions, tout homme y projetant ses propres croyances, jusqu'à celle, la plus souple d'un "principe créateur" non défini. La référence au GADLU est, en tout cas, obligatoire en France jusqu'en 1877, dans toutes les loges de toutes les obédiences. C'est à cette date que le GODF rompra avec cette obligation, posant les bases de la liberté absolue de conscience. A travers l'histoire de ce symbole, c'est toute l'histoire de l'évolution des idées menant à notre "modernité" qui est ainsi tracée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 212  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.0cmx21.8cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Véga Paru le
  • Collection : L'univers maçonnique
  • ISBN :  2858296804
  • EAN13 :  9782858296804
  • Classe Dewey :  133
  • Langue : Français

D'autres livres de Robert Kalbach

L'Hermione

L'Hermione est la frégate qui, en 1780, convoya le marquis de La Fayette, chargé par Louis XVI d'aller porter à Georges Washington la nouvelle de l'arrivée des renforts français pour aider les insurgés dans leur lutte pour l'indépendance des futurs Etats-Unis. L'odyssée de l'Hermione est ...

L'ordre maçonnique : Essence, apparence et réalité

La franc-maçonnerie spéculative apparue au début du XVIIIe siècle en Occident n'est que l'avatar contemporain d'un Ordre initiatique universel et immémorial qui - sous des formes diverses - s'est constamment manifesté en tous lieux de la terre et en toutes les périodes de l'histoire des homme...

Quand le Dogme chassa la lumière, Tome 2 : De Montségur à Alamût

S'échappant du château de Montségur où les troupes du Roi et de l'Archevêque de Narbonne, Pierre Amiel, font brûler les Cathares vaincus, Enguerrand de Massicourt et Olivier de Peyrens, qui ont contribué à la défense du Pog, sont recueillis et protégés par un groupe de Templiers conduit p...

Voir tous les livres de Robert Kalbach

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Symbole majeur de la franc-maçonnerie, le Grand Architecte de l'Univers surgit dès le XVIe siècle pour représenter Dieu. Dans la maçonnerie naissante du XIXe siècle, il apparaît comme le plus petit dénominateur commun métaphysique mais, pour l'immense majorité des maçons, il est clairement le Dieu de la Bible. Pour Newton, savant de la modernité en même temps que bibliste passionné, il est vu comme Grand horloger et mathématicien. Au dieu trinitaire des chrétiens s'oppose ce "dieu un". Mais chacun allant au ciel par le chemin qui lui plaît, comme l'écrit Voltaire, ce concept commode admet toutes les définitions, tout homme y projetant ses propres croyances, jusqu'à celle, la plus souple d'un "principe créateur" non défini. La référence au GADLU est, en tout cas, obligatoire en France jusqu'en 1877, dans toutes les loges de toutes les obédiences. C'est à cette date que le GODF rompra avec cette obligation, posant les bases de la liberté absolue de conscience. A travers l'histoire de ce symbole, c'est toute l'histoire de l'évolution des idées menant à notre "modernité" qui est ainsi tracée.