share_book
Envoyer cet article par e-mail

Penser la crise: Défaillances de la théorie, du marché, de la régulation

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Penser la crise: Défaillances de la théorie, du marché, de la régulation

Penser la crise: Défaillances de la théorie, du marché, de la régulation

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Penser la crise: Défaillances de la théorie, du marché, de la régulation"

Ce livre n’est pas un récit de plus de la crise, pas davantage un catalogue des solutions pour en sortir, et encore moins un essai prophétique sur le monde d’après ou la refondation du capitalisme. Cet ambitieux ouvrage nous invite à penser une crise qui a été annoncée mais qui est restée impensée.  Cette crise qui, à chacun de ses tournants, a dérouté tous les experts révèle une triple défaillance : celle des marchés, dépourvus des propriétés stabilisatrices qu’on leur prêtait ; celle de la régulation, puisqu’on a surrégulé le cœur financier tout en fermant les yeux sur une périphérie proliférante, instable et dangereuse ; celle enfin de la théorie économique, qui n’a pas su modéliser les interactions dynamiques de la finance et de l’économie réelle dans un monde globalisé.  En interrogeant l’histoire économique du dernier quart de siècle, Élie Cohen analyse le double mouvement de globalisation et de déréglementation qui est au fondement de la crise actuelle. En effet, alors que se développait une industrie du risque fondée sur une innovation financière débridée, tous les pays occidentaux, emboîtant le pas aux États-Unis et à la Grande-Bretagne, ont procédé à une libéralisation progressive des marchés financiers. Avec pour résultat un système financier devenu si complexe que les régulateurs n’osaient plus s’y aventurer.  À travers cette démonstration brillante et limpide, Élie Cohen donne au lecteur le sentiment d’avoir enfin compris ce qui s’était passé et livre toutes les clés pour évaluer les scénarios de sortie de crise, juger les tentatives nouvelles de régulation et mesurer les risques qui pèsent actuellement sur nos économies. Directeur de recherche au CNRS et à la Fondation nationale des sciences politiques, Élie Cohen est l'auteur de plusieurs essais, notamment La Tentation hexagonale (1996), L'Ordre économique mondial (2001) et Le Nouvel Âge du capitalisme (2005), tous parus aux éditions Fayard.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 320  pages
  • Dimensions :  2.2cmx15.4cmx23.0cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Essais
  • ISBN :  221365459X
  • EAN13 :  9782213654591
  • Classe Dewey :  338.542
  • Langue : Français

D'autres livres de Elie Cohen

Dictionnaire de gestion

" Sa facilité d'utilisation s'accorde parfaitement avec la clarté et la simplicité de l'expression. Les démonstrations ainsi que l'ensemble des explications sont faciles à suivre. [...] En somme un excellent ouvrage, qui ne tombe ni dans le piège de l'"aide-mémoire", ni dans celui de l'encycl...

Analyse Financière

L'actualité récente des marchés financiers a donné lieu à de sévères mises en cause des analystes financiers accusés, à l'occasion de scandales retentissants, d'un manque de compétence ou d'intégrité dans l'exercice de leurs missions. Paradoxalement, ces "affaires" illustrent la nécessi...

L'ordre économique mondial. Essai sur les autorités de régulation.

Élie Cohen, économiste, directeur de recherche au C.N.R.S., il est l'auteur notamment de La Tentation hexagonale (1996). Seattle a été récemment le théâtre de violentes manifestations réunissant des hommes venus du monde entier pour défendre la sidérurgie, les baleines, le fromage de brebi...

Voir tous les livres de Elie Cohen

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre n’est pas un récit de plus de la crise, pas davantage un catalogue des solutions pour en sortir, et encore moins un essai prophétique sur le monde d’après ou la refondation du capitalisme. Cet ambitieux ouvrage nous invite à penser une crise qui a été annoncée mais qui est restée impensée.  Cette crise qui, à chacun de ses tournants, a dérouté tous les experts révèle une triple défaillance : celle des marchés, dépourvus des propriétés stabilisatrices qu’on leur prêtait ; celle de la régulation, puisqu’on a surrégulé le cœur financier tout en fermant les yeux sur une périphérie proliférante, instable et dangereuse ; celle enfin de la théorie économique, qui n’a pas su modéliser les interactions dynamiques de la finance et de l’économie réelle dans un monde globalisé.  En interrogeant l’histoire économique du dernier quart de siècle, Élie Cohen analyse le double mouvement de globalisation et de déréglementation qui est au fondement de la crise actuelle. En effet, alors que se développait une industrie du risque fondée sur une innovation financière débridée, tous les pays occidentaux, emboîtant le pas aux États-Unis et à la Grande-Bretagne, ont procédé à une libéralisation progressive des marchés financiers. Avec pour résultat un système financier devenu si complexe que les régulateurs n’osaient plus s’y aventurer.  À travers cette démonstration brillante et limpide, Élie Cohen donne au lecteur le sentiment d’avoir enfin compris ce qui s’était passé et livre toutes les clés pour évaluer les scénarios de sortie de crise, juger les tentatives nouvelles de régulation et mesurer les risques qui pèsent actuellement sur nos économies. Directeur de recherche au CNRS et à la Fondation nationale des sciences politiques, Élie Cohen est l'auteur de plusieurs essais, notamment La Tentation hexagonale (1996), L'Ordre économique mondial (2001) et Le Nouvel Âge du capitalisme (2005), tous parus aux éditions Fayard.